Municipales 2020 à Montauban : Ce sera un duel au second tour, le candidat LREM se retire sans donner de consigne

POLITIQUE Après le retrait du candidat soutenu par LREM, la maire sortante Brigitte Barèges (LR) se retrouve opposée au second tour au candidat de l’union de la gauche, Arnaud Hilion

Béatrice Colin

— 

Pierre Mardegan, le candidat à la mairie de Montauban soutenu par LREM, n'ira pas au second tour.
Pierre Mardegan, le candidat à la mairie de Montauban soutenu par LREM, n'ira pas au second tour. — Osons Montauban Facebook

Le 15 mars, Pierre Mardegan, le candidat soutenu par LREM à Montauban, réunissait 10,87 % des voix lors du premier tour de scrutin, loin derrière la maire sortante LR, Brigitte Barèges (46,28 %) et le candidat de l’union de la gauche, Arnaud Hilion (29,28 %).

Dans un message posté sur sa page Facebook, celui qui est aussi patron des urgences de la cité d’Ingres, a indiqué qu’il se retirait « après avoir envisagé plusieurs pistes d’union », se refusant à des « alliances contre-nature comme on a pu l’observer par le passé à Montauban et dans le Tarn-et-Garonne ».

Dans son message, il regrette que les électeurs aient « choisi le mode bipolaire ancien » et se refuse à donner une consigne de vote, les Montalbanais devant « rester libres de leurs choix ».

Lors du second tour, c’est donc un duel qui se profile, la liste du Rassemblement national n’ayant pas passé la barre des 10 %, malgré les ambitions de son candidat, le conseiller municipal sortant Thierry Viallon.

Avec ses 46,28 % déjà engrangés au premier tour, la maire de Montauban reste la favorite de ce scrutin.