Municipales 2020 à Nantes : La candidate écologiste souhaite une alliance à gauche pour le second tour

MUNICIPALES Julie Laernoes souhaite une alliance des forces de gauche dans l’optique du second tour qui aura lieu le 28 juin

David Phelippeau
Des panneaux électoraux à Nantes: Julie Laernoes et Johanna Rolland
Des panneaux électoraux à Nantes: Julie Laernoes et Johanna Rolland — J. Urbach/ 20 Minutes

Alors que le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé en fin de semaine dernière la tenue du second tour des élections municipales le 28 juin prochain, Julie Laernoes​, la candidate EELV aux municipales de Nantes (19,58 % au premier tour), a réitéré la proposition qu’elle avait faite au lendemain du premier tour. Elle souhaite une alliance des forces de gauche et propose « d’ouvrir largement le dialogue avec ses deux partenaires potentielles, Margot Medkour [Nantes en Commun LFI 8,95 %] et Johanna Rolland [PS 31,36 %] ».

« Chacune de nos trois listes a mis en avant des solutions, l’heure n’est plus à la discorde, nous sortirons plus forts de cette crise en les associant, avec pour horizon commun une écologie de l’action et de l’entraide ici à Nantes », explique Julie Laernoes dans un communiqué.

Des discussions vont avoir lieu dans les jours à venir entre Julie Laernoes et chacune des deux candidates. La candidate EELV propose d’appeler cette liste de rassemblement « Nantes d’après » et aura pour objectifs notamment de « faire barrage à la droite nantaise » (Laurence Garnier, LR, a réalisé 19,94 % au premier tour) et « placer en position centrale […] l’urgence sociale comme environnementale ». « Les ego sont à proscrire », conclut Julie Laernoes.