Elections municipales dans les Hauts-de-France : La grosse abstention a profité aux maires sortants

ELECTIONS Une grosse majorité de maires sortants a été réélue dès le premier tour des municipales

François Launay
— 
Patrice Vergriete a été largement réélu maire de Dunkerque
Patrice Vergriete a été largement réélu maire de Dunkerque — PHILIPPE HUGUEN / AFP

C’est un triste record. Avec un taux de 54 %, l’abstention a atteint des sommets dans les Hauts-de-France. Jamais une élection municipale n’avait vu aussi peu d’électeurs mobilisés dans la région.

Dans le contexte anxiogène d’épidémie de coronavirus, une majorité de personnes a donc préféré rester chez elle plutôt que de prendre des risques. Une faible mobilisation qui a essentiellement profité aux maires sortants.

La prime aux sortants dans les grandes villes de la région

Que ce soit à Dunkerque, Calais, Valenciennes, Arras ou encore Boulogne-sur-Mer, la plupart des grandes villes de la région ont réélu leur maire sortant. A Tourcoing, Gérald Darmanin, réélu avec 60,89 % des voix, n’a pas pâti de son statut de ministre. Le maire aimerait désormais cumuler ses deux fonctions.

Dans le bassin minier, si le Rassemblement national a largement échoué à Denain et Lens, il réalise un carton à Hénin-Beaumont. Réélu avec près de 74 % des voix, Steeve Briois confirme son implantation dans cette commune de 26.000 habitants.