Elections municipales à Tourcoing : La liste de Darmanin passe dès le premier tour

POLITIQUE Le ministre de l'Action et des Comptes publics a recueilli plus de 60 % des voix ce dimanche soir

Mikaël Libert

— 

Gérald Darmanin en 2015
Gérald Darmanin en 2015 — M.Libert/20Minutes

Elu dans un fauteuil. Ce dimanche soir, la liste conduite par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, est arrivée largement en tête lors de l’élection municipale à Tourcoing. Avec plus de 60 % des voix, il n’y aura donc pas besoin de second tour.

Gérald Darmanin comptait bien récupérer le fauteuil de maire qu’il avait laissé pour entrer au gouvernement. C’est aujourd’hui chose faite, et avec la manière puisque, contrairement au scrutin de 2014, il n’a même pas eu besoin de deuxième tour. Malgré ses 60 %, l’ex et futur maire de Tourcoing tempère : « Il faut rester modeste car l’abstention est élevée », a-t-il déclaré à nos confrères de France 3.

Maire et ministre en même temps ?

Est-il prêt pour autant à s’installer définitivement dans le Nord ? Pas évident. En effet, Gérald Darmanin a confirmé qu’il allait briguer le poste de maire lors du prochain conseil municipal. Néanmoins, il a aussi ajouté : « Je serais très heureux de continuer mon action nationale et locale. » Et ce n’est légalement pas incompatible car la loi de non-cumul des mandats ne concerne que les mandats parlementaires, comme sénateur ou député ou eurodéputé, et non ceux de membre du gouvernement. Reste a Gérald Darmanin à obtenir le feu vert du président de la République, Emmanuel Macron.