Municipales 2020 à Marseille : Plusieurs hommes armés tentent de subtiliser une urne dans un bureau de vote

FAITS DIVERS Plusieurs hommes armés de ce qui pourrait être des armes factices, type airsoft, se sont introduits dans un bureau de vote de la cité Felix-Pyat à Marseille pour tenter de subtiliser l’urne

Adrien Max

— 

Illustration d'une Kalachnikov.
Illustration d'une Kalachnikov. — P. Magnien - 20 Minutes

« Il y a des gros bras, ça hurle, c’est invraisemblable. » Le climat autour des élections municipales est très tendu dans les 2e et 3e arrondissements de Marseille. Selon nos informations, plusieurs hommes se sont introduits armés ce dimanche en fin d’après-midi dans un bureau de vote de la cité Felix-Pyat.

« Ils ont déboulé à cinq dans le bureau armés de kalachnikovs, on a entendu des tirs. Il s’agirait plutôt de pistolets d’airsoft ou de paintball, toujours est-il qu’ils ont essayé de voler l’urne. Tout le monde s’est caché sous les tables, ou est partis dans la cuisine. Le président a tenté de garder l’urne, mais il fait partie du clan Vassal et personne n’est en mesure de dire si l’urne a été échangée ou pas. La sécurité n’est pas du tout assurée », témoigne un proche du Printemps marseillais. Selon d’autres témoignages, l’urne n’aurait pas bougé.

Le parquet confirme l’information à 20 Minutes. « Des hommes se sont effectivement introduits dans un bureau de vote avec des armes de type airsofts. Ils ont tiré, mais il n’y a pas de blessé, avant d’essayer de voler l’urne sans y parvenir », explique la procureur de la République de Marseille, Dominique Laurens. Les équipes du Printemps marseillais expliquent n’avoir « jamais vu une ambiance comme celle d’aujourd’hui ».