Municipales 2020 à Bordeaux : Le maire sortant Nicolas Florian suspend sa campagne en raison de la crise du coronavirus

ELECTIONS Nicolas Florian veut se consacrer à 100 % à ses fonctions de maire, et annoncera ce vendredi « les mesures de protection qui s’imposent »

Mickaël Bosredon
— 
Le 11 mars 2020, l'hôtel de ville de Bordeaux (le palais Rohan)
Le 11 mars 2020, l'hôtel de ville de Bordeaux (le palais Rohan) —

Le maire de Bordeaux Nicolas Florian (LR), candidat à sa réélection, a annoncé jeudi soir qu’il suspendait sa campagne électorale, après les annonces d’Emmanuel Macron. Le premier tour des élections municipales, qui sont maintenues, aura lieu dimanche.



« Je suspends ma campagne électorale pour me consacrer à 100 % à mes fonctions de maire, avec l’ensemble de l’équipe municipale. Dès vendredi, je réunirai les services municipaux pour annoncer et appliquer toutes les mesures de protection qui s’imposent. En parallèle, je prendrai contact avec les représentants du monde économique pour envisager les mesures de soutien nécessaires à l’activité et à l’emploi », a-t-il déclaré.


La campagne de Pierre Hurmic (EELV) sera limitée

Le candidat EELV Pierre Hurmic propose quant à lui « de mettre à disposition de la mairie de Bordeaux des effectifs militants pour l’aider à organiser et tenir le scrutin de dimanche dans les meilleures conditions sanitaires qui soient. » Il indique par ailleurs que sa campagne « se limitera à la pose d’affiches sur les panneaux officiels et à des diffusions ponctuelles de nos programmes sans contact direct avec les personnes. »

Nicolas Florian a rappelé que, « dès le début de l’épidémie, la ville de Bordeaux s’est mobilisée pour assurer des mesures de protection et garantir la continuité du service public. Nous avons la chance d’avoir un CHU et des professionnels de santé à la pointe de la prise en charge et du traitement. »

Il a enfin indiqué qu’il souscrivait « pleinement » aux nouvelles mesures annoncées par le Président de la République.