VIDEO. Municipales 2020 à Marseille : Michèle Rubirola porte plainte pour violation du secret médical et accuse Martine Vassal

POLEMIQUE En arrêt maladie une partie de l’année, la candidate du Printemps Marseillais accuse sa rivale LR à la mairie de Marseille d’avoir fourni des documents médicaux à un journaliste pour la déstabiliser

Mathilde Ceilles

— 

Michèle Rubirola en mars 2020
Michèle Rubirola en mars 2020 — : Gerard Bottino / SOPA Images/Sip/SIPA

La polémique continue. Après avoir été accusée de faire campagne aux frais de la sécurité sociale, au profit d’un arrêt maladie, dans deux articles de Capital, la candidate de gauche pour les municipales ​de Marseille  Michèle Rubirola annonce dans un communiqué de presse son intention de porter plainte pour atteinte à l’intimité de la vie privée et violation du secret médical.

Après avoir de nouveau démenti ces accusations, comme elle l’avait fait ce mardi lors d’une conférence de presse, la candidate du Printemps marseillais s’en prend directement à Martine Vassal, qu’elle accuse d’être à l’origine de ces révélations. « J’ai d’ailleurs appris que vous avez lu mes mails personnels adressés à mon employeur », s’indigne Michèle Rubirola, qui affirme que le document médical sur lequel le journaliste se fonde pour écrire son article a été fourni par Martine Vassal.

« Vous n’avez aucune honte à tout tenter pour me déstabiliser », tacle-t-elle. Cette plainte vient s’ajouter à une longue série d’autres déposées par les candidats marseillais qui font campagne dans une ambiance extrêmement tendue depuis quelques jours.En réponse, Martine Vassal a annoncé dans la soirée porter plainte pour diffamation à l'encontre de Michèle Rubirola.