Coronavirus : Dans la métropole de Nantes, un maire sortant et son candidat confinés à J-7 de l'élection

EPIDEMIE Au Pellerin, les deux hommes devront rester chez eux pendant quatorze jours

Julie Urbach

— 

François de Laujardière, tête de la liste «Le Pellerin, notre lien»
François de Laujardière, tête de la liste «Le Pellerin, notre lien» — «Le Pellerin, notre lien»
  • Depuis dimanche, le maire sortant du Pellerin et son adjoint, tête de liste, sont confinés à leur domicile.
  • Une mesure décidée par l'ARS qui chamboule l'élection et la dernière ligne droite dans cette commune.

Il ne pourra pas glisser lui-même son bulletin dans l’urne, dimanche. François de Laujardière, tête de la liste « Le Pellerin, notre lien » (Divers centre), a été stoppé net à quelques jours de la fin de la campagne des municipales. L’actuel adjoint, tout comme le maire sortant de la commune, Patrick Gavouyère, ont en effet été placés en quatorzaine, depuis dimanche. Le directeur général des services et un agent du service urbanisme sont également concernés.

Une mesure demandée par l’ARS après que les quatre hommes ont participé à une réunion en mairie du Pellerin (Loire-Atlantique), vendredi, en présence d’une habitante diagnostiquée positif au coronavirus ce week-end. Cette dernière, une retraitée, sortait elle-même d’une période de confinement…

Bureaux de vote sécurisés

Tous devront donc voter par procuration, au moins pour le premier tour. Mais qu’en est-il de la seule et unique réunion publique, prévue pour mercredi soir dans cette commune de Nantes métropole ? « La vie continue, la situation est inédite mais il faut s’adapter !, affirme Paul Brounais, actuel premier adjoint. Le rendez-vous de mercredi est maintenu, car la personne malade est un cas isolé. Le maire et le candidat s’exprimeront en vidéo sur grand écran ».

Alors que l’épidémie de Covid-19 laisse à craindre une montée de l'absention en France, Paul Brounais, sur Facebook, veut rassurer : « Nous avons anticipé et fait le maximum avec les services afin de sécuriser les bureaux de vote ce week-end. Des agents inciteront à l’entrée de chaque bureau les électeurs à se laver les mains soit avec du gel hydroalcoolique, soit avec du savon. Plusieurs centaines de lingettes ont été achetées et permettront de désinfecter les crayons. »