Municipales à Villepinte : Le RN retire son soutien à un candidat qui a relayé des propos antisémites

MUNICIPALES Alain Mondino a notamment «liké» en début de semaine une vidéo antisémite selon laquelle le coronavirus aurait été mis au point par les juifs

20 Minutes avec AFP
— 
Le RN a retiré son investiture au candidat de Villepinte après des propos racistes
Le RN a retiré son investiture au candidat de Villepinte après des propos racistes — Bertrand GUAY / AFP

Le Rassemblement national a retiré son soutien à un candidat pourtant investi aux élections municipales à Villepinte, en Seine-Saint-Denis. En cause : ses publications à caractère antisémite et raciste. Alain Mondino a notamment « liké » en début de semaine sur le réseau social russe VKontakte une vidéo antisémite selon laquelle le coronavirus aurait été mis au point par les juifs. L’ex-candidat RN a aussi relayé sur Twitter en 2018 une publication évoquant le « plan Kalergy », mythe de l’extrême droite radicale d’un projet « ethnocide européen ».

« Nous avons retiré l’investiture il y a deux jours » à Alain Mondino, qui a aussi perdu sa fonction de délégué du RN dans la 11e circonscription de Seine-Saint-Denis, a expliqué à l’AFP le délégué départemental du parti dans ce département, Stéphane Jolivet. « Sa candidature est toujours valide puisqu’il a déposé une liste mais elle n’est plus soutenue par le RN », a-t-il ajouté, précisant que le candidat ne pourra plus utiliser le logo ou le RN sur les affiches et les bulletins de vote.

Une seule liste en Seine-Saint-Denis

« Nous sommes intraitables sur ce genre de choses. A partir du moment où il a enfreint les règles, il n’a plus le soutien du RN », a affirmé Stéphane Jolivet, ajoutant qu’il n’était « pas responsable de ce qu’Alain Mondino a fait » et soulignant que le RN « ne soutient pas du tout ce qu’il relaie ». Interrogé pour savoir s’il connaissait ses publications passées, il a répondu qu’il « ne suivait pas les tweets de tout le monde ». Le RN ne soutiendra donc en Seine-Saint-Denis qu’une liste à Noisy-le-Grand.