Municipales 2020 à Villeurbanne : Un meeting virtuel face au coronavirus

MUNICIPALES Bruno Bonnell et Emmanuelle Haziza (ex-LR) ont prévu de tenir un meeting virtuel le 10 mars

C.G. avec AFP

— 

Un homme tient un enfant dans les bras, tous les deux portant un masque pour se protéger de l'épidémie de coronavirus
Un homme tient un enfant dans les bras, tous les deux portant un masque pour se protéger de l'épidémie de coronavirus — Burhan Ozbilici/AP/SIPA

A Villeurbanne, le duo formé par le député LREM Bruno Bonnell et Emmanuelle Haziza (ex-LR) pour les élections métropolitaines et municipales tiendra un meeting virtuel le 10 mars face à l'épidémie de coronavirus. « Nous préférons le principe de précaution plutôt que la prise de risques. La responsabilité d’une maire est de protéger sa population », écrit l’avocate, tête de liste pour l’hôtel de ville, sur son compte Twitter.

La région lyonnaise ne compte pour l’instant que quatre cas avérés du nouveau coronavirus sur les 200 cas depuis fin janvier en France. Le principal foyer de contamination se trouve dans l’Oise et deux autres autour de La Balme-de-Sillingy en Haute-Savoie ainsi que dans le Morbihan.

Crédités de moins de 5 %

La forme de ce e-meeting n’a pas encore été précisée. Reste à voir si les internautes s’y connecteront en nombre, sachant que dans un sondage publié mardi pour Le Progrès et Sud Radio, leur liste est créditée de moins de 5 % des suffrages, loin derrière le candidat de la gauche unie Cédric Van Styvendael, qui arriverait en tête devant celles de Béatrice Vessiller (EELV) et de Prosper Kabalo.

Bruno Bonnell avait surpris en annonçant fin janvier sa candidature pour la métropole de Lyon, dans la circonscription de Villeurbanne, dans le cadre d’un binôme avec Emmanuelle Haziza, l’ex-cheffe locale des Républicains. De quoi diviser les marcheurs, comme dans la ville voisine de Lyon, car le premier adjoint Prosper Kabalo, avait déjà été investi par LREM pour la mairie.