VIDEO. Municipales 2020 à Marseille : Martine Vassal annonce saisir le préfet pour « être à l’abri des tricheries »

TENSIONS La candidate LR aux municipales de Marseille Martine Vassal affirme avoir saisi le préfet de police et le préfet de région pour garantir « le bon déroulement » du scrutin

Mathilde Ceilles

— 

Martine Vassal en février 2020
Martine Vassal en février 2020 — Chamussy / Sipa

La tension monte encore d’un cran à Marseille, à quelques semaines du premier tour des municipales. La candidate des Républicains Martine Vassal annonce dans un communiqué de presse avoir saisi le préfet de région et le préfet de police des Bouches-du-Rhône afin d’assurer « un bon déroulement du scrutin ». La présidente de la métropole estime que « l’ambiance délétère dans laquelle se déroule la campagne […] rend l’exercice démocratique particulièrement difficile ».

Les équipes de campagne de Martine Vassal craignent des « intimidations, des menaces ou des distributions de bulletins de vote "imposées" aux entrées ou aux alentours des bureaux de vote ». « Nous voulons être à l’abri des tricheries ou du retour de vieilles méthodes, qui n’honoreraient pas notre démocratie », affirment-ils dans ce communiqué. Concrètement, Martine Vassal appelle à « la mobilisation des forces de l’ordre pour sécuriser les abords des bureaux » et « garantir la sécurité des transferts du matériel électoral vers les bureaux centralisateurs »