Municipales 2020 à Rennes : La France insoumise présente un chat sur sa liste

MIAOU Cette opération symbolique vise à mettre en avant le thème de la condition animale pendant la campagne

Jérôme Gicquel

— 

Enora Le Pape a inscrit symboliquement le chat Rec en 60e position sur sa liste.
Enora Le Pape a inscrit symboliquement le chat Rec en 60e position sur sa liste. — J. Gicquel / 20 Minutes

Il s’appelle Rec, a deux ans, et figure en 60e position sur la liste Rennes En Commun conduite par Enora Le Pape. Pour mettre en avant le thème de la condition animale pendant la campagne, la France insoumise a convié un chat sur sa liste aux municipales.

L’opération se veut symbolique puisqu’un animal ne peut être candidat à une élection. C’est donc un être humain qui a prêté son nom au chat sur la liste déposée ce mardi matin en préfecture. Les équipes de Rennes En Commun envisagent toutefois de rendre visible le chat Rec pendant la campagne, en affichant notamment son minois sur la profession de foi et les affiches de la candidate.

Les Insoumis proposent la fermeture de la volière du Thabor

Si elle assume ce coup de com, Enora Le Pape assure qu’il y a derrière « de vraies propositions pour défendre la cause animale ». La candidate insoumise propose ainsi la création d’une délégation dédiée à la protection des animaux si elle est élue, ou encore l’interdiction de décerner des animaux en guise de prix comme les poissons rouges dans les kermesses.

Sur la question des animaux en ville, « une vraie question politique », selon Jean-Paul Tual, numéro deux de la liste, la France insoumise souhaite également mener une politique de stérilisation des chats errants et « installer des nids pour les martinets, les mésanges et les hérissons ». La liste conduite par Enora Le Pape envisage enfin de fermer la célèbre volière du parc du Thabor, qui est « surpeuplée », et de la remplacer « par un refuge pédagogique ».