VIDEO. Municipales 2020 à Marseille : Yvon Berland (LREM) obtient le ralliement de Christophe Madrolle (UDE) et de l'UDI

LA REPUBLIQUE EN MARCHE Le candidat de l’Union des écologistes (UDE) à Marseille Christophe Madrolle a décidé de se retirer au profit du candidat LREM Yvon Berland. Ce dernier va également être soutenu par l’UDI

Mathilde Ceilles

— 

L'homme qui murmurait à l'oreille d'un (ancien) candidat aux municipales.
L'homme qui murmurait à l'oreille d'un (ancien) candidat aux municipales. — Mathilde Ceilles / 20 Minutes
  • Un temps candidat, le candidat de l’Union des écologistes Christophe Madrolle a décidé de ne pas se présenter à la mairie de Marseille.
  • Il rallie le candidat LREM Yvon Berland, qui a investi la compagne de Christophe Madrolle comme tête de liste dans les 9e et 10e arrondissements.
  • Ce jeudi, l’UDI, jusqu’ici aux côtés de Jean-Claude Gaudin, annoncera son ralliement à LREM.

« J’ai trouvé quelqu’un de mieux que moi pour être maire. Yvon sera un super maire avec des super idées, car il prendra mes super idées sur l’écologie. » Le candidat de l’Union des écologistes Christophe Madrolle a annoncé ce mercredi en conférence de presse qu’il ne sera finalement pas candidat à la mairie de Marseille et qu’il se rallie au candidat LREM Yvon Berland.

Un ralliement obtenu après des « discussions » avec son « ami » qu’il ne « connaissait pas » il y a peu. Même s’il se défend de tout « deal », Christophe Madrolle a tout de même obtenu d’Yvon Berland l’investiture comme tête de liste de sa compagne Sophie Goy dans les 9e et 10e arrondissements, ainsi que la présence de membres de son parti sur les listes « quasiment partout », ainsi que la reprise du volet environnemental de son programme, comme autant de « touches écologistes ».

Un ralliement de l’UDI

« Je suis un vieux chibani de la politique et je veux me consacrer à autre chose », affirme Christophe Madrolle, qui assure ne briguer aucun mandat pour ces municipales et souhaite maintenant jouer le rôle de « conseiller » auprès d’Yvon Berland dans la dernière ligne droite de cette campagne.

Le candidat LREM applaudit des deux mains ce ralliement. « On m’a demandé de rassembler, d’avoir un large arc, affirme Yvon Berland. On est en train de le faire. Et c’est pas fini. On va rassembler largement autour de ma candidature. Plus largement que d’aucuns auraient imaginé. » Selon nos informations, l’Union des démocrates et indépendants (UDI), qui avait soutenu le maire LR sortant Jean-Claude Gaudin en 2014, annoncera ce jeudi son soutien à Yvon Berland.