Municipales 2020 à Paris : Hortefeux plaide pour une « paix des braves » entre Dati et Goujon

ELECTIONS Le maire sortant du 15e arrondissement refuse de soutenir Rachida Dati, tête de liste LR à Paris

Guillaume Novello

— 

Rachida Dati, Brice Hortefeux et Cie en 2014 à la Fête de la Violette.
Rachida Dati, Brice Hortefeux et Cie en 2014 à la Fête de la Violette. — WITT/SIPA

Brice Hortefeux, qui soutient Rachida Dati aux municipales à Paris mais souligne son amitié pour Philippe Goujon, a appelé chacun à « faire un effort » pour qu’il y ait « unité », « pourquoi pas » avant le premier tour. Dans le 15e arrondissement, Les Républicains ont choisi d’investir une candidate, Agnès Evren, face à Philippe Goujon, maire sortant qui refuse de soutenir Rachida Dati en expliquant qu’il se rangera aux côtés du mieux placé pour battre la maire sortante de Paris Anne Hidalgo.

Brice Hortefeux s’est dit sur BFMTV « convaincu que le moment venu tout le monde se rassemblera, et de toute manière, pourquoi pas – je dis ça de l’extérieur – les dépôts des listes c’est jusqu’au 27 février, je pense que chacun devrait faire un effort pour qu’il y ait l’unité ».

« Dati est la seule qui puisse espérer réussir l’alternance »

Se refusant à se faire « le porte-parole » de Philippe Goujon, assis dans le public, il a néanmoins dit savoir que celui-ci souhaitait « la victoire comme maire de Paris de l’alternance en commençant par celui, par celle, qui porte ma famille politique ».

Souhaitant « le succès de Rachida Dati », l’ancien ministre a estimé que « c’est aujourd’hui la seule qui puisse espérer réussir l’alternance ». « Mais ne comptez pas sur moi pour renier des amitiés solides, anciennes, quelles que soient les circonstances, notamment à l’égard de Philippe Goujon et du sénateur [et conseiller de Paris] Pierre Charon », a-t-il ajouté.