Municipales 2020 à Lyon : « Les centristes, c’est nous », les candidats Denis Broliquier et Eric Lafond font liste commune

POLITIQUE Les deux candidats ont finalement décidé d’unir leur liste pour tenter de gagner la mairie de Lyon et la métropole

Elisa Frisullo

— 

Denis Broliquier et Eric Lafond ont décidé d'unir leurs listes en vue des municipales à Lyon.
Denis Broliquier et Eric Lafond ont décidé d'unir leurs listes en vue des municipales à Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

« Cela s’est fait de manière assez naturelle. Nous n’avons pas eu besoin de grandes séances de négociations pour nous mettre d’accord ». Ce jeudi matin, le candidat centriste et maire sortant du 2e arrondissement Denis Broliquier et Eric Lafond, à la tête du mouvement 100 % citoyen, ont annoncé l’union de leurs listes en vue des élections municipales  à Lyon et des métropolitaines.

Denis Broliquier mènera donc la liste commune « Positivons Lyon-Métropole » pour tenter de remporter la mairie, Eric Lafond la tête de la métropole lyonnaise. Une nouvelle peu surprenante à deux mois du scrutin, tant leurs projets respectifs, présentés jusqu’alors de manière distincte, se ressemblent ou se complètent.

« La démarche d’Eric Lafond est très commune, pragmatique, ancrée dans les territoires. Chacun, nous avons mené des groupes de réflexion pour innover, inventer avant de faire des propositions concrètes pour nos territoires », a souligné Denis Broliquier, qui avait décidé il y a quelques mois de partir seul en campagne faute de s’être retrouvé dans le projet porté par Le Républicain Etienne Blanc.

« Peser dans cette élection »

« On a mixé nos équipes dans les arrondissements et dans les secteurs de la métropole. Notre objectif est de peser dans cette élection pour que nos préoccupations puissent être mises en œuvre », a ajouté ce jeudi Eric Lafond. Une union au centre, donc, qui, espèrent-ils, pourra augmenter leurs chances de victoire face à des « forces traditionnelles très divisées ». « Cela crée beaucoup de confusion chez nos concitoyens. Il faut refaire de la politique quelque chose de positif, quelque chose qui ait du sens, avec un vrai projet », a ajouté Eric Lafond, déjà candidat lors des municipales de 2008 et 2014.

Pour l’emporter, les deux hommes, qui se sont tenus à l’écart des politiques de partis pour rester indépendants mais crédités pour l’heure de faibles scores dans les sondages, ont décidé d’unir leurs idées. Avec une volonté : « innover » pour améliorer la qualité des services publics et la qualité de vie des citoyens. Si leur projet commun pour Lyon et la métropole n’a pas encore été présenté, quelques grandes propositions sont déjà connues.

Sur le plan environnemental, les deux hommes veulent végétaliser la ville à grande échelle, en imposant notamment dans les nouvelles constructions des façades ou toitures végétalisées. En matière de transport, ils souhaitent aménager des aérotrams pour améliorer la desserte dans la métropole à un coût nettement inférieur au prolongement ou la construction d’une nouvelle ligne de métro. Et sur le plan économique, ils proposent par exemple de permettre aux bénéficiaires du RSA de pouvoir cumuler l’allocation perçue avec les revenus touchés lorsqu’ils travaillent.

Des projets qu’ils devraient détailler prochainement en présentant leurs listes communes dans les arrondissements lyonnais et les circonscriptions de la métropole.