Pas-de-Calais : Un élu RN veut apprendre le tir aux enfants face « aux menaces islamistes »

MUNICIPALES 2020 Candidat aux municipales à Guînes, Christophe Marécaux (RN) a fait une bien étrange proposition

Mikaël Libert

— 

Un entraînement au tir dans un stand (illustration).
Un entraînement au tir dans un stand (illustration). — Emilie Petit/20 Minutes

Le modèle américain. Dans un post Facebook repéré par nos confrères de Nord Littoral, Christophe Marécaux, candidat pour les municipales à Guînes (Pas-de-Calais) a proposé que les enfants se mettent au tir pour faire face à « la menace islamiste ».

En campagne, le candidat sans étiquette (mais conseiller régional RN) était allé rendre visite, fin janvier, à l’association « La patriote tir », à Guînes, près de Calais, dans le Pas-de-Calais. Il a d’abord déploré que « cette activité est de plus en plus menacée par des directives européennes » avant de féliciter l’association pour « une année bien riche tant en résultats » et son « bilan financier positif ».

« On va pas se laisser faire égorger comme des cochons »

Il aurait pu s’arrêter là et il n’y aurait pas eu d’histoire. Mais Christophe Marécaux s’est fendu d’une interrogation pour le moins étrange : « L’instruction de nos enfants au tir, face aux menaces islamistes présentes et futures, n’est-elle pas une nécessité ? », s’est-il demandé.

Un dérapage ? Pas du tout. Dimanche, auprès de nos confrères de France 3, le candidat RN s’est justifié en déclarant : « On va pas se laisser faire égorger comme des cochons. »