Municipales 2020 à Nice : Le député LREM Cédric Roussel se retire également de la campagne

INFO «20 MINUTES» Après le revirement de Joëlle Martinaux annoncé jeudi, lui aussi a décidé de jeter l'éponge

Fabien Binacchi

— 

Le député Cédric Roussel, à l'Assemblée nationale en 2017
Le député Cédric Roussel, à l'Assemblée nationale en 2017 — C. Archambault / AFP
  • Après le désistement de Joëlle Martinaux, le député LREM Cédric Roussel a lui aussi annoncé qu’il renonçait à la campagne pour les municipales à Nice.
  • « Mon mouvement ne s’est toujours pas prononcé sur Nice et dans le même temps, le maire sortant clame haut et fort rejeter le soutien et les valeurs que pourrait lui apporter notre mouvement », indique le parlementaire.

C’est désormais certain. Il n’y aura dans tous les cas pas de candidat LREM, investi ou pas par le parti présentiel, à Nice. Après Joëlle Martinaux, qui a annoncé qu’elle jetait l’éponge jeudi soir à 20 Minutes, c’est le député Cédric Roussel qui fait également savoir ce vendredi qu’il renonce à se présenter aux élections municipales.

« Nous sommes à trois semaines de la date du début de dépôt des listes pour les prochaines élections municipales, six semaines du premier tour et mon mouvement ne s’est toujours pas prononcé sur Nice, 5e ville de France. Dans le même temps, le maire sortant clame haut et fort rejeter le soutien et les valeurs que pourrait lui apporter notre mouvement, rendant ainsi impossible toute co-construction d’un projet commun », explique le parlementaire, qui précise : « Je prends donc aujourd’hui la décision de me retirer des prochaines élections municipales ».

« Estrosi sera bien le candidat d’En Marche », juge le candidat RN

Selon plusieurs sources proches du parti, Le République en marche était depuis quelques semaines en discussion avec le camp du maire sortant. Une version que conteste l’équipe de Christian Estrosi. « Il n’y a aucune discussion, avait expliqué Anthony Borré, le directeur de cabinet du candidat-maire. Christian Estrosi est le seul décisionnaire de qui composera sa liste. Et aucun parti ne va interférer là-dedans. »

L’annonce de Cédric Roussel a fait rapidement réagir le candidat du Rassemblement national ce vendredi. « Il ne fait évidemment aucun doute que Christian Estrosi a usé de ses excellentes relations avec le pouvoir macroniste pour débrancher ses deux potentiels concurrents, juge Philippe Vardon. C’est un éclaircissement salutaire : que cela finisse par être officiel ou reste officieux, Christian Estrosi sera bien le candidat d’En Marche à Nice. »