Municipales 2020 à Bordeaux : Le petit-fils de Jacques Chaban-Delmas se lance dans la campagne

ELECTIONS Guillaume Chaban-Delmas sera l’un des colistiers du maire sortant Nicolas Florian

Mickaël Bosredon

— 

Guillaume Chaban-Delmas, petit-fils de Jacques Chaban-Delmas, aux côtés de Nicolas Florian.
Guillaume Chaban-Delmas, petit-fils de Jacques Chaban-Delmas, aux côtés de Nicolas Florian. — Mickaël Bosredon/20 Minutes

A presque 30 ans, il s’agit de son tout premier engagement en politique. Son nom est pourtant marqué au fer rouge du gaullisme pur et dur : Guillaume Chaban-Delmas, petit-fils de Jacques Chaban-Delmas, sera l’un des colistiers du maire sortant de Bordeaux Nicolas Florian, en vue des municipales de mars.

Sorti de Sciences-Po Paris, il travaille désormais dans la capitale en tant que consultant dans un cabinet pour le « développement d’entreprises qui s’implantent en France. » Il a rencontré Nicolas Florian il y a un an, et s’est rendu compte qu’il partageait avec le nouveau maire de Bordeaux « les mêmes valeurs, et le dépassement des clivages. » Il assure toutefois « ne pas du tout être un politique, même s’il y a le nom. »

« Il est imprégné de la pensée de Jacques Chaban-Delmas »

Il va être difficile de le détacher d’un patronyme qui a tellement marqué Bordeaux : Jacques Chaban-Delmas, Premier ministre de 1969 à 1972 sous Georges Pompidou, a été maire de Bordeaux de 1947 à… 1995.

Sur la question de l’héritage que lui aurait laissé son illustre grand-père, disparu en 2000, Guillaume Chaban-Delmas reconnaît qu’il n’a pas eu « une forte relation du point de vue politique. » « Je l’ai connu les dix premières années de ma vie, on n’a pas eu de discussions sur l’aménagement du territoire du haut de mes dix ans. » En revanche, il espère avoir hérité des mêmes « qualités humaines », de son « dynamisme. »

« Il est imprégné de la pensée de Jacques Chaban-Delmas, ça fait partie de son ADN », assure de son côté Nicolas Florian.