Municipales 2020 à Marseille : Bar, quartiers Nord, facultés… des bénévoles s'activent pour les inscriptions sur les listes électorales

MUNICIPALES 2020 Des bénévoles de Marseille Mérite organisent une soirée, ce vendredi, avec un défi : inscrire le maximum de personnes sur les listes électorales pour les élections municipales

Adrien Max
— 
Marseille Mérite va à la rencontre des Marseillais pour les inciter à s'inscrire sur les listes électorales.
Marseille Mérite va à la rencontre des Marseillais pour les inciter à s'inscrire sur les listes électorales. — Marseille Mérite
  1. Des membres de Mad Mars, un mouvement citoyen du Printemps marseillais, ont fondé Marseille Mérite pour aller à la rencontre des habitants et les inciter à s’inscrire sur les listes électorales.
  2. Des permanences sont organisées au Waaw, un bar du quartier du Cours-Julien ce vendredi, ainsi que mardi et jeudi, et aussi mercredi à Coco Velten.
  3. Les bénévoles vont également à la rencontre des habitants dans les quartiers Nord et à la sortie des facs.

« Jean-Claude Gaudin a été élu en 2014 avec tout juste 98.000 voix, sur 491.000 inscrits et 236.000 votants au second tour, [dans une] ville de plus de 860.000 habitants. Les taux d’ abstention (au 1er tour) varient entre 43 % et 56 % selon les secteurs, les plus forts taux étant dans les arrondissements et quartiers les plus populaires, (38,7 % en moyenne en France). »

C’est ainsi que commence la description de la page Facebook de Marseille Mérite créée au début de l’automne, avec l’objectif d’inscrire le maximum de personnes sur les listes électorales pour les prochaines élections municipales à Marseille. « Nous allons à la rencontre des jeunes à la sortie des facs et à la rencontre des habitants dans les quartiers populaires. C’est parmi ces personnes qu’il y a le plus d’abstentionnistes », explique Hind Gaigi, l’une des bénévoles à l’origine de la démarche.

« Mauvaise inscription »

Des permanences sont aussi organisées au Waaw, un bar du quartier du Cours-Julien, ce vendredi, ainsi que mardi et jeudi, et une permanence se tient à Coco Velten mercredi prochain. « On a un ordinateur, et en quelques clics nous pouvons vérifier si la personne est bien inscrite sur les listes électorales. Nous pouvons également inscrire les personnes si elles viennent avec un justificatif de domicile de moins de trois mois, et une carte d’identité. Là aussi ça se fait très rapidement », poursuit-elle.

Les bénévoles ont constaté que dans « neuf cas sur dix, l’abstention vient d’une " mauvaise inscription ", soit ils ne sont pas au courant qu’ils sont inscrits, soit ils peuvent l’être dans une mauvaise commune, un mauvais quartier ». D’où ces vérifications.

Bon accueil

Marseille Mérite a ciblé principalement les quartiers Nord, les 13, 14, 15 et 16e arrondissements et le centre-ville, notamment le 3e arrondissement. Si Marseille Mérite a été fondé par des sympathisants de Mad Mars, un mouvement citoyen membre du Printemps marseillais, les bénévoles ne parlent pas de politique à proprement parler. « C’est une initiative citoyenne. On demande aux gens s’ils vivent à Marseille, s’ils sont au courant qu’il y a une élection. On échange avec eux sans leur dire de voter pour untel ou un autre. Et ça passe mieux », estime Hind.

Isabelle, l’une des bénévoles, s’est récemment rendue à La Savine, dans les quartiers Nord. « On est très bien accueilli. Beaucoup de personnes nous disent avoir décroché de la politique, et d’autres se découragent parce qu’ils pensent que c’est compliqué de s’inscrire. Alors qu’en réalité c’est très simple », encourage-t-elle. Les inscriptions sur les listes électorales sont possibles jusqu’au 7 février prochain.