Municipales à Lille : Très attendu, le débat entre les candidats est reporté fin février

POLITIQUE L’association étudiante de Sciences Po organisatrice de l’événement évoque un « imprévu logistique »

Mikaël Libert

— 

Le beffroi de la mairie de Lille.
Le beffroi de la mairie de Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Le premier débat entre une partie des candidats déclarés pour les municipales à Lille, qui devait avoir lieu mercredi, a été reporté. L’association d’étudiants de l’école Sciences Po Lille, organisatrice de l’événement, a avancé sur Twitter une nouvelle date, le 25 février.

La plupart des candidats avaient accepté l’invitation de « L’arène de Sciences Po » : Martine Aubry (PS), Marc-Philippe Daubresse (LR), Thierry Pauchet (DVD), Stéphane Baly (EELV), Julien Poix (LFI) et Violette Spillebout (LREM). Seul Eric Cattelin-Denu (RN) avait décliné la confrontation. Le débat, qui devait se tenir dans les locaux de l’école, avait rapidement suscité l’intérêt, notamment sur la page Facebook de l’événement où 635 personnes s’étaient inscrites et plus de 1.600 s’étaient montrées « intéressées ».

« Un imprévu de dernière minute »

Des solutions avaient été évoquées, comme la retransmission dans d’autres amphis ou la diffusion d’un live sur Facebook. Mais, sans donner davantage de précisions, l’organisateur a préféré reporter le débat, fin février, évoquant « un imprévu de dernière minute lié à des questions logistiques et d’organisation. »

Malgré un agenda certainement très chargé, l’association affirme que « tous les candidats prévus ont […] confirmé leur présence sur cette nouvelle date. » Le rendez-vous est donc pris pour le 25 février, 18h. Le format du débat, a priori, ne change pas. Il devrait durer deux heures aux cours desquelles les participants aborderont trois thèmes : l’environnement et la lutte contre la pollution, le logement et la sécurité.