Bretagne : Le maire anti-pesticides renonce à son fauteuil mais pas à son combat

MUNICIPALES Maire de Langouët depuis 1999, Daniel Cueff a annoncé qu’il ne briguera pas un nouveau mandat en mars

Jérôme Gicquel

— 

Le maire de Langouët Daniel Cueff est devenu la figure de la lutte contre les pesticides.
Le maire de Langouët Daniel Cueff est devenu la figure de la lutte contre les pesticides. — C. Allain / 20 Minutes
  • A la tête de la mairie de Langouët depuis 1999, Daniel Cueff a annoncé qu'il ne briguera pas un quatrième mandat.
  • L'élu écologiste est devenu célèbre pour son arrêté anti-pesticides, annulé depuis par la justice.
  • Il publiera en mars un manifeste intitulé Paysans, on vous aime, protégez-nous, protégez-vous aux éditions Indigène.

Sa décision en a surpris plus d’un à Langouët (Ille-et-Vilaine). Samedi, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux à la population, Daniel Cueff a annoncé qu’il ne se représentera pas aux élections municipales en mars. « Je pensais que c’était un secret de Polichinelle car j’avais annoncé en 2014 que ce serait mon dernier mandat », sourit l’intéressé, contacté par 20 Minutes.

A la tête de cette petite commune rurale de 600 habitants depuis 1999, le maire, devenu célèbre l’an dernier pour son arrêté anti-pesticides, va donc passer la main. « Cela fait 20 ans que je suis maire, c’est beaucoup et très coûteux d’un point de vue familial », assure l’élu, qui a « toujours défendu l’idée de ne pas durer dans le temps ».

A la tête du collectif des maires face aux pesticides

Il reconnaît toutefois que la mobilisation autour de son arrêté, annulé depuis par la justice, et le débat qui s’en est suivi sur l’utilisation des pesticides ont failli le faire changer d’avis. « Vu l’ampleur que cela a pris, j’ai beaucoup hésité car je trouvais que j’avais une sorte de responsabilité morale », indique Daniel Cueff.

S’il s’apprête à lâcher les rênes de sa commune, le maire non encarté, adepte « d’une écologie de l’action et non pas de l’incantation », n’abandonne pas pour autant ses engagements. Le 19 décembre, il a ainsi pris la présidence du collectif des maires face aux pesticides qui regroupe environ 110 élus à travers la France. « Ce collectif va permettre de coordonner le travail des maires qui ont pris ou vont prendre des arrêtés anti-pesticides et de peser encore plus au niveau national et européen », indique-t-il.

Un manifeste sortira début mars

Le 5 mars, Daniel Cueff publiera également un manifeste intitulé Paysans, on vous aime, protégez-nous, protégez-vous chez Indigène, la maison d’éditions qui a publié Indignez-vous ! De Stéphane Hessel, dans lequel il reviendra sur son combat des derniers mois.