Municipales 2020 à Bordeaux : Nicolas Florian toujours en tête devant Pierre Hurmic, selon un nouveau sondage

MUNICIPALES 2020 Le maire Nicolas Florian (LR) et l’écologiste Pierre Hurmic sont à nouveau donnés en tête d’un sondage en vue des prochaines municipales, avec le candidat LREM Thomas Cazenave en embuscade

M.B.

— 

Le maire de Bordeaux Nicolas Florian, le 16 décembre 2019, lors de sa première conférence de presse de campagne.
Le maire de Bordeaux Nicolas Florian, le 16 décembre 2019, lors de sa première conférence de presse de campagne. — Mickaël Bosredon/20 Minutes¨

Un nouveau sondage Ipsos réalisé pour Sud Ouest/ TV7 et France Bleu Gironde, et diffusé ce jeudi, confirme qu’un match entre le maire Nicolas Florian (LR) et le candidat écologiste Pierre Hurmic est en train de se dessiner en vue des élections municipales de mars prochain. Toutefois, le candidat LREM Thomas Cazenave progresse.

Nicolas Florian, successeur d’Alain Juppé à la tête de la mairie en mars dernier, a annoncé lundi qu’il conduirait une liste de la majorité sortante, « renouvelée à 50 %. » Selon ce nouveau sondage Ipsos, il arriverait en tête des prochaines élections avec 33 % des intentions de vote. Il devance légèrement Pierre Hurmic, le candidat EELV, qui est en train, lui, de rassembler une partie de la gauche (PS, PC, PRG) sur sa future liste. Ce dernier est crédité de 30 %.

Progression de Thomas Cazenave

Derrière, on trouve le candidat investi par LREM Thomas Cazenave qui effectue une belle progression, puisqu’il recueillerait 16 % des intentions de vote, alors qu’il était crédité jusqu’ici de 11,5 %.

Les autres candidats se situent assez loin : Vincent Feltesse (divers gauche) et Bruno Paluteau (RN) récoltent 7 %, le collectif citoyen soutenu par La France Insoumise est à 6 %, et la liste « sans étiquette » de Pascal Jarty est créditée de 1 % des voix.

Cette enquête a été menée auprès de 814 personnes constituant un échantillon représentatif de la population inscrite sur les listes électorales de Bordeaux, qui ont été interrogées par téléphone (selon la méthode des quotas), entre le 12 et le 17 décembre.