Bordeaux : Le socialiste Matthieu Rouveyre annonce qu’il se retire de la politique

ELECTIONS Le conseiller municipal prépare notamment « un tour du monde de quelques années en tant que nomade digital »

Mickaël Bosredon

— 

Matthieu Rouveyre, conseiller municipal d'opposition (PS) à Bordeaux
Matthieu Rouveyre, conseiller municipal d'opposition (PS) à Bordeaux — M.Bosredon/20Minutes
  • Matthieu Rouveyre est connu pour avoir été l’un des opposants les plus acharnés d’Alain Juppé.
  • Il avait fondé un mouvement, « Bordeaux Maintenant » en vue des élections municipales.
  • L’absence d’accord avec la liste écologiste pour ces élections, a fini de le convaincre de raccrocher de la politique et de se consacrer à autre chose.

Cela faisait plusieurs mois qu'il faisait part de ses doutes concernant son envie de poursuivre le combat politique. L'absence d'accord entre le mouvement qu’il avait créé, « Bordeaux Maintenant », et la tête de liste écologiste Pierre Hurmic en vue des prochaines élections municipales, a fini de le convaincre…

Le conseiller municipal PS Matthieu Rouveyre, connu pour être l’un des adversaires les plus tenaces d’Alain Juppé, vient d'annoncer sur sa page Facebook qu’il arrêtait la politique. « Je vais refermer le chapitre politique de ma vie et si je compte évidemment aller jusqu’au bout de mes mandats, je ne serai bientôt plus conseiller municipal de Bordeaux. J’espère profondément avoir pu apporter ma petite pierre à un édifice utile à l’intérêt général et je souhaite bonne route à celles et ceux qui auront à cœur d’en faire autant. »

« L’intention d’aller apprendre de nouvelles choses »

A la question « pourquoi faut-il s’arrêter ? », l’élu socialiste répond qu’il a « l’intention d’aller apprendre de nouvelles choses. » « Je prépare notamment un tour du monde de quelques années en tant que nomade digital. »

Un accord de principe a été annoncé vendredi entre les écologistes, menés par Pierre Hurmic, le PS et le PC en vue des élections de mars prochain. Accord dont Matthieu Rouveyre et son association « Bordeaux Maintenant » ne faisaient pas partie.

Matthieu Rouveyre explique que « les membres de "Bordeaux Maintenant" ont dû se confronter à des discussions difficiles avec les partis traditionnels et en ont essuyé les plâtres. » L’association a par ailleurs précisé que « si l’enjeu écologique doit guider l’ensemble des politiques publiques, cette seule réponse ne suffira pas à régler les problèmes immédiats auxquels font face les habitants. »