Municipales 2020 à Montpellier : Pourquoi l’opération de Philippe Saurel perturbe la campagne électorale

POLITIQUE Souffrant d’importantes douleurs au genou, Philippe Saurel sera opéré le 3 janvier et repoussera à février, à l'issue de sa rééducation, son éventuelle entrée en campagne

Jérôme Diesnis

— 

Philippe Saurel, lors de la conférence de presse donnée vendredi pour annoncer son opération imminente.
Philippe Saurel, lors de la conférence de presse donnée vendredi pour annoncer son opération imminente. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse
  • Philippe Saurel a annoncé son intention de se faire opérer début janvier du genou
  • Le maire de Montpellier, qui laisse toujours planer le doute sur sa candidature à sa réélection, ne pourra pas entrer en campagne avant le mois de février.

Philippe Saurel, maire (DVG) de Montpellier, a évoqué ce vendredi ses problèmes de santé et annoncé son intention de se faire opérer du genou le 3 janvier à l’hôpital Lapeyronie. S’ensuivra une hospitalisation d’une semaine et, selon le planning évoqué en conférence de presse, une rééducation de trois semaines. « J’ai trop mal. Actuellement, je ne suis qu’à 30 % », explique le premier magistrat de la septième ville de France.

Son genou avait été touché lors d’un match de football amateur en 1978. La douleur s’est réveillée ces derniers mois avant de devenir insupportable depuis plusieurs semaines. « La douleur n’était pas encore chronique et j’ai pensé pouvoir tenir avec des infiltrations, du gel, du repos… mais là je ne peux plus. J’ai décidé hier [jeudi] d’une intervention chirurgicale avec le professeur Philippe Maury de l’hôpital Lapeyronie qui va me positionner une prothèse du genou. C’est la seule façon de recouvrer la marche normalement et le contact avec les habitants de Montpellier ».

Eventuelle entrée en campagne en février

Pendant son absence, ce sont ses adjoints qui vont gérer les affaires courantes. Mais dans cette période pré-électorale, aucun dossier majeur n’est à l’ordre du jour. En revanche, cette intervention chirurgicale va repousser l’entrée en campagne du maire. Philippe Saurel, qui n’est toujours pas officiellement candidat, va être contraint de mener une campagne express alors que deux sondages le mettent au coude à coude avec les Verts, autour de 20 % des intentions de vote.

« La douleur m’empêche de fonctionner comme j’ai l’habitude de le faire, elle marque mes traits. Elle donne lieu à une série de fantasmes avec des discours aussi saugrenus les uns que les autres », reprend le maire, contraint de se déplacer avec des cannes anglaises. « Pour couper court à tout cela, j’ai souhaité vous informer de la façon très précise de la décision que j’ai prise, dans la période sensible et non loin d’échéances connues de tous. Il est bien évident que les décisions qui concernent une entrée en campagne, ou pas, seront prises après le temps de récupération dont j’ai besoin physiquement. »

Les candidats doivent déposer leurs listes au plus tard le 27 février. Les élections municipales à Montpellier se dérouleront les 15 et 22 mars 2020.