Municipales 2020 à Bordeaux : « Les premières places de la liste doivent être pour des écologistes », lance Pierre Hurmic

ELECTIONS La famille écologiste menée par Pierre Hurmic (EELV) est encore en discussion avec des personnalités classées à gauche en vue des municipales à Bordeaux. L’élaboration de la liste et notamment l’attribution des premières places feraient encore débat.

Elsa Provenzano

— 

Camille Choplain ( à gauche) aura une "place importante" sur la liste écologiste à Bordeaux.
Camille Choplain ( à gauche) aura une "place importante" sur la liste écologiste à Bordeaux. — E.Provenzano / 20 Minutes
  • La liste écologiste est encore en discussion avec de possibles alliés pour réaliser un rassemblement à gauche.
  • La famille écologiste souhaite réserver les premières places à ses membres, ce qui complique les discussions avec ses partenaires.

La famille écologiste menée par Pierre Hurmic (EELV), est encore en discussion avec de possibles alliés pour gagner la mairie de Bordeaux en mars 2020. S’il n’y a pas encore d’accord en vue, il promet un dénouement d’ici une dizaine de jours.

« On veut une liste de rassemblement et si les discussions continuent c’est bien qu’un accord est possible, sinon nos interlocuteurs auraient déjà quitté la table », estime Pierre Hurmic, qui précise ne pas discuter avec des appareils politiques mais avec « des personnalités politiques engagées localement ». Parmi elles certaines émanent du PS (et sont impliquées dans  l'association Bordeaux Maintenant), de Place publique, de Nouvelle Donne, de Génération.s ou du PC. La porte ne serait pas non plus fermée à un accord avec Vincent Feltesse, ex-socialiste, parti en solo. « On est encore ouverts mais il faudrait que lui aussi s’ouvre un peu… », pointe Pierre Hurmic.

Bataille sur les places au sein de la liste

Le mouvement écologiste souhaite que la moitié des personnes inscrites sur la liste candidate soient primo-arrivantes en politique. Une exigence qui rend difficile l’ouverture vers les autres forces politiques. Les alliés potentiels des écologistes aimeraient obtenir des places de choix dans la liste mais « les premières places doivent être écologistes », maintient la tête de liste Pierre Hurmic, catégorique.

Le contenu du programme ne serait pas en cause dans les débats mais les places sur la liste concentreraient les crispations. Des discussions auraient notamment eu lieu au sujet de la deuxième place sur la liste et c’est Camille Choplain, blogueuse engagée aux côtés de Pierre Hurmic, qui serait pressentie pour l’occuper. « Elle aura un rôle important mais la liste n’est pas encore faite », nuance la tête de liste. Elle préfère parler de sa motivation à rejoindre la liste : « J’ai envie d’aller vers ceux qui sont désabusés vis-à-vis de la politique. C’est le moment d’agir, il y a une fenêtre de tir. »

Notre dossier Municipales 2020

« On est proches d’un accord global sur le programme et sur les places, conclut Pierre Hurmic. Il faut être en phase si on veut gouverner cette ville pendant six ans ».