Municipales 2020 à Lyon : Gérard Collomb tout proche d’obtenir l’investiture LREM ?

MUNICIPALES Si « Les Echos » annoncent en exclusivité la nouvelle, la commission nationale d’investiture du parti présidentiel dément

Caroline Girardon

— 

Selon les Echos Gérard Collomb obtiendrait l'investiture LREM pour les prochaines municipales à Lyon.
Selon les Echos Gérard Collomb obtiendrait l'investiture LREM pour les prochaines municipales à Lyon. — JOEL SAGET / AFP

Gérard Collomb a-t-il fini par gagner le bras de fer qui l’oppose depuis plusieurs mois à David Kimelfeld ?  Selon Les Echos, le maire de Lyon sera bien investi par LREM lors des prochaines municipales pour la métropole, dirigée actuellement par son adversaire, candidat à sa propre succession. Même si la décision n’a pas encore été prise officiellement, elle devrait être annoncée avant la fin du mois d’octobre, avance le quotidien.

Ce que dément l’entourage de David Kimelfeld. « Le dossier n’est toujours pas passé en commission et n’est pas à l’ordre du jour de la prochaine », assure-t-on en coulisse. Des propos corroborés par la commission nationale d’investiture du parti présidentiel, contactée à ce sujet. « Cette information (la désignation de Gérard Collomb) n’est pas exacte. Aucune décision n’est prise et il n’y a pas de bureau exécutif avant lundi », indique-t-elle à 20 Minutes. « La CNI n’a pas encore sa décision pour Lyon et la Métropole. Nous espérons une décision ce mois-ci », confirme une autre source proche du dossier.

La solution d’un binôme ?

Selon Les Echos, le président de la métropole se serait mis lui-même hors jeu en affirmant dans les colonnes du Huffington Post, être prêt à faire « le choix de l’émancipation » s’il n’obtenait pas l’investiture LREM. Ces propos auraient irrité au plus haut point d’après les rumeurs circulant dans les allées parisiennes. En l’espace de quelques sorties médiatiques, il serait devenu LE candidat dissident qu’il faut tenir désormais éloigné.

Le parti présidentiel réfléchirait actuellement à un autre ticket gagnant ; un binôme inédit à côté de Gérard Collomb pour briguer la mairie de Lyon. Fouziya Bouerda qui s’est attiré la semaine dernière les foudres de David Kimelfeld en soutenant publiquement son rival, fait partie des noms qui circulent parmi les potentiels candidats LREM à la mairie. L’hypothèse risque d’occuper bon nombre de conversations ces prochains jours à Lyon, où est attendu Emmanuel Macron dès mercredi.

Au mois de juillet, le président de la République avait tancé les deux hommes de dialoguer pour trouver une solution. Mais David Kimelfeld et Gérard Collomb ont jeté l’éponge vendredi dernier, après une ultime réunion n’ayant pas permis de dégager un compromis.