Municipales 2020 à Rennes : Les Républicains ne présenteront pas de candidat

POLITIQUE La commission nationale d'investiture n'a pas désigné de candidat

C.A.

— 

Illustration de la porte du siège du parti Les Républicains à Paris, le 29 novembre 2016
Illustration de la porte du siège du parti Les Républicains à Paris, le 29 novembre 2016 — BERTRAND GUAY / AFP

Les Républicains n’auront pas de candidat à l'élection municipale à Rennes. La commission nationale d’investiture du parti de droite n’a pas souhaité désigner de candidat. L’instance précise que les élus LR rennais vont « contribuer au rassemblement autour d’une tête de liste capable d’incarner un projet d’alternance », précise Le Télégramme.

Aux mains des socialistes depuis plus de quarante ans, la capitale bretonne ne verra donc pas de candidat officiel pour le parti de la droite. Les élus LR devraient probablement se rassembler derrière la candidature probable de Charles Compagnon. Ce patron de restaurant, président de l’association de commerçants Le Carré Rennais, devrait officialiser sa candidature ce vendredi.

Un « ticket » refusé par la candidate LREM

Charles Compagnon devrait s’offrir le soutien de Pierre Breteau. Le maire MoDem de Saint-Grégoire brigue, lui, la présidence de Rennes Métropole et avait déjà proposé ce « ticket » à la candidate LREM Carole Gandon, mais cette dernière avait refusé.

La campagne des municipales s’annonce particulièrement intense à Rennes puisque les Verts, qui siègent aujourd’hui aux côtés de Nathalie Appéré, présenteront également une liste autonome emmenée par Matthieu Theurier. La maire socialiste a également fait savoir qu' elle serait candidate à sa succession mais qu’elle « n’entrerait pas en campagne avant la fin de l’année ».

La décision des Républicains n’a pas manqué de faire réagir le candidat du Rassemblement national Emeric Salmon, qui a rappelé le soutien de Pierre Breteau auprès du parti présidentiel. « Les électeurs LR souverainistes doivent le savoir ». Le scrutin s’annonce serré.