Municipales 2020 à Grenoble : A 70 ans, Alain Carignon veut incarner l’avenir

EN CAMPAGNE L’ancien maire de Grenoble a annoncé officiellement sa candidature dans un livre publié lundi

C.G.

— 

Alain Carignon (LR), ancien ministre de jacques Chirac, condamné à 29 mois de prison pour corruption, tente un retour gagnant en politique.
Alain Carignon (LR), ancien ministre de jacques Chirac, condamné à 29 mois de prison pour corruption, tente un retour gagnant en politique. — Jean-Pierre Clatot / AFP

Alain Carignon, ancien maire de Grenoble, peut-il reconquérir l’Hôtel de ville ? C’est en tout cas le pari qu’il fait. L’élu, qui a été condamné en 1996 pour corruption et qui a fait 31 mois de détention, a officialisé sa candidature pour les municipales de mars 2020 dans un livre de 67 pages publié lundi.

Vingt-quatre ans après avoir rendu son tablier de force, l’ancien ministre estime pouvoir « incarner l’avenir » à 70 ans et croit en ses chances. « Mon âge et mes 70 printemps ne sont que la conséquence de toutes ces expériences accumulées dans la joie et la peine. (…) J’ai cette expérience unique », écrit-il, ajoutant craindre « rien, ni personne ».

« J’ai payé mes fautes »

L’ancien maire de Grenoble ajoute « avoir payé (ses) fautes » : « J’en ai tiré les conséquences et la leçon ». Alain Carignon devra affronter le maire actuel, l’écologiste Eric Piolle, dont il n’a pas manqué d’égratigner le bilan.