Municipales 2020 à Rennes: La maire Nathalie Appéré lance sa campagne

POLITIQUE L’élue PS n’est pas encore officiellement candidate mais cela ne fait plus aucun doute

M.Pa

— 

La maire de Rennes Nathalie Appéré, ici le 6 septembre 2018 devant le parking Vilaine, à République.
La maire de Rennes Nathalie Appéré, ici le 6 septembre 2018 devant le parking Vilaine, à République. — C. Allain / 20 Minutes

Le secret avait été bien gardé. Mercredi soir, Nathalie Appéré avait réuni aux Ateliers du vent, à Rennes, quelque 300 militants socialistes, sympathisants et citoyens, parfois invités « sans savoir pourquoi » selon Ouest-France. Un rendez-vous qui s’est transformé en tremplin pour la campagne des municipales.

Officiellement, la maire PS de Rennes n’est toujours pas candidate à sa réélection. Mais dans les faits, c’est tout comme. « J’entends être au rendez-vous des élections municipales en mars 2020, mais ce n’est pas le moment d’en dire plus », a ainsi déclaré Nathalie Appéré, confirmant ce qui était déjà un secret de polichinelle.

Ecologie, solidarité et citoyenneté

La campagne viendra donc dans un second temps. « Je suivrai cette période de réflexion en auditrice libre, engagée à juste distance, pour que chacun puisse s’exprimer librement et car j’ai été élue pour six ans par les Rennais, qui attendent de moi que je sois mobilisée jusqu’au bout », a-t-elle ajouté, rapporte le quotidien régional.

Pour lancer la campagne de celle qui a été élue deuxième meilleure maire du monde, un slogan a été lancé : « 200 jours pour Rennes », décliné sur un compte Twitter, un site Internet ( avecnathalieappere.fr), des brochures, des cartes postales… Celui-ci s’articule autour de trois enjeux majeurs : accélérer la transformation écologique de Rennes, faire progresser les solidarités et favoriser les initiatives citoyennes.

Une liste ouverte à la société civile

Conçu comme une plateforme de débat et de réflexion, le site Internet dévoile les intentions de Nathalie Appéré et des socialistes, qui entendent présenter une liste élargie politiquement, « au-delà des appartenances partisanes », et ouverte à la société civile.

Plusieurs Rennais, impliqués dans la vie locale mais non encartés dans des partis politiques traditionnels, animeront ainsi ces « 200 jours de rencontres, de dialogue, de débats de fond et de production d’idées ». Différentes rencontres et réunions thématiques seront organisées dans les mois à venir, avec une première restitution prévue à l’automne.