Municipales 2020 à Marseille: Christian Jacob critique Emmanuel Macron, «chef de parti»

POLITIQUE Le chef de file des députés LR Christian Jacob a critiqué l'attitude d'Emmanuel Macron au lendemain d'une visite hautement politique du président à Marseille

20 Minutes avec AFP

— 

Emmanuel Macron en déplacement à Marseille pour le sommet des deux rives.
Emmanuel Macron en déplacement à Marseille pour le sommet des deux rives. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

Christian Jacob, chef de file des députés LR, a appelé mardi Emmanuel Macron à « s’occuper aussi un peu des intérêts de la France » plutôt que d’agir en tant que « chef de parti » dans la perspective des municipales, en particulier à Marseille.

Emmanuel Macron a déjeuné lundi à Marseille avec la plupart des responsables politiques locaux ainsi que des parlementaires à l’issue du « sommet des deux rives » de la Méditerranée qu’il a clôturé. Quatre jours plus tôt, c’est son épouse Brigitte qui avait déjeuné avec Jean-Claude Gaudin, le maire LR de la ville où le jeu politique est ouvert pour les municipales de 2020.

Interrogé sur Europe 1 sur ces déplacements, Christian Jacob a estimé que « ce serait bien que le président de la République, au-delà de la politique politicienne, s’occupe aussi un peu des intérêts de la France ». Interrogé à Marseille lundi, Emmanuel Macron a assuré que sa priorité était « le projet » qui serait porté pour la deuxième ville de France, et que le choix des candidats n’entrait pas dans son « rôle ».