Gaz: Les tarifs réglementés vont augmenter de 7,45% au 1er juillet

ARGENT Les tarifs réglementés appliqués à près de 5 millions de clients d'Engie vont augmenter de 7,45 % en moyenne au 1er juillet...

A.B. avec AFP

— 

Illustration - Gaz naturel
Illustration - Gaz naturel — Franck LODI/SIPA

Attention au porte-monnaie. Les tarifs réglementés de vente du gaz appliqués par Engie à moins de 5 millions de clients vont augmenter de 7,45 % en moyenne au 1er juillet, reflétant une hausse des cours sur les marchés, a annoncé vendredi le gouvernement. Ils progresseront de « 7,45 % TTC pour un client moyen chauffé au gaz », a indiqué le ministère de la Transition écologique et solidaire.

« Cette année, les coûts de fourniture du gaz naturel sont en augmentation sensible, notamment du fait de la hausse du prix du gaz naturel sur les marchés, dans le contexte de la hausse des produits pétroliers », remarque le ministère. Le gouvernement se dit toutefois « vigilant aux coûts d’Engie et rappelle la nécessité de leur maîtrise ».

Une hausse du tarif plus importante que prévue

La commission de régulation de l’énergie (CRE) avait évoqué une possible progression de 6,5% au 1er juillet. Mais la hausse est finalement plus importante car les cours ont continué à progresser depuis. Les tarifs réglementés du gaz sont amenés à prochainement disparaître en France.

En juillet 2017, le Conseil d’Etat a jugé les tarifs réglementés contraires au droit européen, imposant donc à l’Etat de les supprimer. Le gouvernement envisage une fin progressive, avec leur extinction à l’horizon 2023 pour tous les particuliers.

>> A lire aussi: Vitesse, prix du tabac, tarifs du gaz... Tout ce qui change au 1er juillet