David Martinon limogé par Nicolas Sarkozy

J.S Avec agences

— 

Le traditionnel point de presse du porte-parole de l'Elysée David Martinon n'aura pas lieu jeudi, a-t-on appris mercredi soir de source proche de la présidence.
Le traditionnel point de presse du porte-parole de l'Elysée David Martinon n'aura pas lieu jeudi, a-t-on appris mercredi soir de source proche de la présidence. — Stephane de Sakutin AFP/Archives

«Tu ne fais plus partie du dispositif.» C'est ce qu'aurait déclaré Nicolas Sarkozy à son porte-parole David Martinon, selon le journal «Le Monde». La scène se serait déroulée vendredi dernier à Bruxelles, en marge d'un déplacement du chef de l'Etat pour une réunion du Conseil européen.

David Martinon aurait été prié de ne plus se montrer sur les images de télévision dans la foulée du président. Cette mesure fait partie des modifications de l'équipe présidentielle décidées par Nicolas Sarkozy en prévision de l'après-municipales.

Ancien protégé

L'énarque, protégé de l'ancienne épouse de Nicolas Sarkozy Cécilia, avait été désigné dans cette fonction après l'élection présidentielle de 2007. Son avenir au sein de la garde rapprochée du chef de l'Etat était compromis depuis le 11 février dernier, lorsqu'il avait été contraint d'abandonner la course à la mairie de Neuilly-sur-Seine.

Franck Louvrier, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, devrait reprendre des tâches plus importantes. La fonction de porte-parole pourrait être reprise par Jean-David Levitte, actuel conseiller diplomatique élyséen, pour les questions internationales et par le secrétaire général de la présidence Claude Guéant pour le reste, écrit «Le Monde».

Les «points de presse» hebdomadaires seraient amenés à disparaître. Selon la presse, David Martinon pourrait être nommé consul général à New York, réintégrant ainsi son corps d'origine, les affaires étrangères.