A Istres, le PS préfère encore l'UMP à Bernardini

- ©2008 20 minutes

— 

De retour en politique après cinq ans d'inéligibilité, l'ex-maire d'Istres, François Bernardini (DVG), aura un seul adversaire au second tour des municipales, le PS s'étant retiré et l'autre liste divers gauche ayant fusionné avec l'UMP. Après avoir été inéligible pendant cinq ans pour abus de confiance et abus de biens sociaux, François Bernardini est arrivé dimanche en tête au premier tour des municipales avec 42,75 % des voix.