»L'enjeu bordelais dramatisé »

Recueilli par O. D. - ©2008 20 minutes

— 

Jean Petaux

Politologue

Que pensez-vous du taux de participation (43,14 % à 16 h à Bordeaux) ?

A chaque scrutin, l'abstention augmente, mais aux municipales, on reste sur de bons niveaux. Et cette année, la dramatisation de l'enjeu bordelais favorise la participation.

L'écart se creuse entre les municipales et les cantonales. Est-ce étonnant ?

On se rend compte que dans les bureaux de vote les électeurs commencent par les municipales et, souvent, les équipes municipales et les fonctionnaires sont plus mobilisées sur cette élection.

Peut-on craindre un amalgame entre le local et le national ?

A peu près 30 % des électeurs en profitent pour signifier un avertissement au gouvernement. Mais ça reste majoritairement une élection dans laquelle on se prononce sur des critères locaux.