Score historique pour Martine Aubry

Vincent Vantighem - ©2008 20 minutes

— 

Deux fois mieux que son concurrent direct. Martine Aubry a recueilli, hier, 46,0 % des voix, lors du premier tour des élections municipales à Lille. Un score plus élevé que celui de 2001 (34,5 %), qui la place en ballottage très favorable pour le deuxième tour. « Je me réjouis de ce score historique pour Lille. On n'avait pas fait autant depuis 1983. Je suis très heureuse. » Elle a de quoi. Sébastien Huyghe, son challenger UMP, n'a recueilli que 21,6 % des voix dans le même temps.

Derrière, avec 11,6 %, Eric Quiquet (Verts) est le seul autre candidat à franchir le seuil des 10 %. C'est Jacques Richir, pour le MoDem, qui termine au pied du podium, en réalisant un score de 7,8 %. Jacques Richir, à qui Sébastien Huyghe a déjà fait appel en vue du deuxième tour. « La campagne débute maintenant. On va enfin pouvoir débattre avec Martine Aubry, qui a toujours refusé jusqu'à maintenant, a réagi le candidat UMP. Reste à savoir comment vont voter les centristes. J'appelle à la mobilisation. » Ce n'est pas gagné : « On va réfléchir avec qui on peut travailler, a répondu Jacques Richir. Mais le programme de Sébastien Huyghe ne nous a pas séduits. »

De l'autre côté de l'échiquier politique, les tractations ont déjà commencé pour la construction de la majorité municipale, comme en 2001. « On va prendre nos règles à calculer dès ce soir, expliquait hier Eric Quiquet. Notre score prouve que la gauche ne peut pas gagner à Lille sans les Verts. »