L'abstention recule, mais reste forte

- ©2008 20 minutes

— 

Civisme en hausse. Avec près de 58 % de votants, les Marseillais se sont davantage mobilisés hier qu'aux municipales de 2001, où seuls 52 % des inscrits étaient allés aux urnes. Selon des chiffres encore partiels hier soir, la participation aurait été particulièrement forte, au-dessus de 60 % dans les 1er et 3e secteurs de la ville, présentés comme des « clés » de l'élection. Malgré un scrutin qui s'annonçait serré, la mobilisation reste cependant très inférieure à celle de la présidentielle de 2007, pour laquelle plus de 83 % des électeurs marseillais étaient allés voter.F. L.