«La dimension nationale de ce scrutin est indéniable»

REACTION Interview à chaud de Bruno Le Roux, secrétaire national PS aux élections….

Propos recueillis par Alexandre Sulzer

— 

AFPTV
Interview à chaud de Bruno Le Roux, secrétaire national PS aux élections….

Les résultats de ce dimanche soir vous semblent-ils être une victoire?

Non, il y a un deuxième tour et il reste beaucoup de maires à choisir. Il nous faut transformer la poussée. Pour cela, nous restons mobilisés pour faire comprendre aux Français que le gouvernement n'a pas compris leur message. La dimension nationale de ce scrutin est pourtant indéniable.

François Bayrou ne donne pas de consigne de vote pour le second tour. Allez-vous vous rapprocher du MoDem pour faire la différence au second tour?
Nous souhaitons rassembler le plus largement possible autour de notre programme mais sans le changer. Tous ceux qui s'y retrouvent sont les bienvenus.

Avez-vous une satisfaction ou une déception particulière ce soir?
Non, je constate que notre objectif, conserver les villes de gauche, est respecté dans la quasi-totalité. A Angers, cela n'est pas si mal engagé que cela. Notre deuxième objectif était de reconquérir les villes perdues en 2001. C'est en grande partie réussi, par exemple à Rouen. Le troisième objectif était de conquérir de nouvelles villes et à ce sujet, j'attends demain matin pour regarder de près les résultats.