MUNICIPALES

Les villes qui pourraient basculer à droite

Malgré les résultats favorables à la gauche...

La droite avait déjà largement remporté les municipales de 2001, peu de villes pouvaient donc basculer à droite. Le bon résultat des candidats de gauche n'a rien arrangé, et les challengers de droite qui sortent leur épingle du jeu font un peu figure de survivants.

Angers
Dans la préfecture du Maine-et-Loire, Christophe Béchu, le jeune président du conseil général investi par l'UMP et le Modem est devant le maire sortant, le socialiste Jean-Claude Antonini. Il est crédité de 45,2% contre 42,4% à son adversaire. Il pourrait en outre disposer des 27% 2,7% de la candidate divers droite Margaret Pery.

Agen
Le maire sortant, le socialiste Alain Veyret est en ballotage défavorable, face au député Nouveau Centre Jean Dionis du Séjour, qui récolte 48,52%, soit 500 voix de plus qu'Alain Veyret, (43,83%). L'extrême-gauche pourrait faire pencher la balance: la liste Bambaggi (LCR) a tout de même recueilli 7,66%.

Le Puy en Velay
Victoire sans appel du porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez, qui prend la mairie du Puy à la socialiste Arlette Arnaud-Landau, avec 56,45% des voix contre 40,35%.