Une abstention estimée à 32%, selon Ipsos

MUNICIPALES Selon CSA, le taux de particpation est le plus élevé depuis 1989...

20minutes.fr avec les rédactions locales de 20 Minutes

— 

Bulletin de vote.
Bulletin de vote. — REUTERS/Regis Duvignau
Selon une estimation Ipsos Dell pour 20 Minutes, le taux national de participation est de 68. Un taux au-dessus de celui de 2001 (67,29%) mais en dessous de celui de 1995 (69,42%).

Un peu plus tôt, l'institut CSA donnait une participation dans les communes de plus de 3.500 habitants de 70,5%.
Soit le chiffre le plus élevé depuis 1989 où la participation avait atteint 72,81%.

Quant à TNS-Sofres, il l'estime à 69%.

La mobilisation est toutefois contrastée selon les régions. Elle est en baisse dans la plupart des départements de la région parisienne (où le scrutin coïncide avec le dernier jour des congés scolaires), et enregistre parfois des poussées spectaculaires: +20% dans le Haut-Rhin, +14% dans les Bouches-du-Rhône.

Retrouvez les résultats région par région en cliquant ici...

Fort taux à 17h

A 17h, le taux de participation était de 56,25%, contre 53,28% à la même heure lors du premier tour des municipales de 2001, selon le ministère de l'Intérieur.


Une forte participation qu'il faut un peu relativiser. En 2001, les élections municipales avaient enregistré le plus faible taux de participation dans ce type de scrutin depuis 30 ans avec 67,29% de votants au premier tour. La mobilisation des électeurs ce dimanche matin reste loin de celle enregistrée lors de la dernière élection présidentielle où à midi, au premier tour, 31,21% des électeurs inscrits avaient déjà voté.

Voici les chiffres, région par région, tels que nous les ont communiqués nos correspondants dans les locales.

Les électeurs parisiens se déplacent peu
A Paris, le taux de participation a du mal à décoller. Il était de 38,39% en milieu d’après-midi, contre 45,1% au 1er tour des municipales de 2001, au même moment. En fin de matinée, à 11h30, il était de 13,05%, selon la préfecture de Paris, contre 16,5% en 2001 à la même heure.

Les Lyonnais votent peu malgré une remontée en fin de journée
La participation remonte à Lyon. Entre 46 et 56% des lyonnais sont allés aux urnes à 19h selon les arrondissements, soit deux points de moins en moyenne que par rapport à 2001. Dans l’ensemble du département du Rhône, le taux était de 61,88 % à 17 h, contre 49 % en 2001.

Forte participation par rapport à 2001 dans les Bouches-du-Rhône
A 17h, le taux de participation aux élections municipales à Marseille était de 45,1%. Dans les Bouches-du-Rhône, il était de 57,6% contre 43,4% en 2001, soit un chiffre en forte augmentation. A Aix-en-Provence, le taux de participation définitif est de 59,06% contre 57,89% en 2001.

Les Nordistes ont voté en masse dimanche matin
Un effet «ch’ti» dans le Nord? Les électeurs nordistes se sont déplacés en masse dimanche matin. Avec un taux de votants à 22,7% pour les élections municipales à midi, le Nord améliore de 7 points le chiffre de 2001 (15,7%). Idem pour les élections cantonales, avec 21,7% de participation à midi dans le Nord contre 14,3% en 2001.

Forte mobilisation en Rhône-Alpes
Selon les comptages de la préfecture du Rhône, 30 % du million d’électeurs que compte le département s’étaient rendus aux urnes à 11 h. C’est beaucoup mieux qu’en 2001 où la participation était de 21,19 % à midi. 32 % des Ardéchois ont déjà voté. En Isère, les élections peinent à mobiliser avec un taux de participation de seulement 18 %. Dans les autres départements (Ain, Loire, Savoie, Haute-Savoie, Drôme), ce taux oscille entre 22 et 26%.

Plus de votants en Loire-Atlantique
La bonne participation se confirme. Un peu plus de 56% des électeurs inscrits avaient voté à 16h45 pour les municipales dans le département, a annoncé la préfecture, contre 46,80% en 2001 à la même heure. Les cantonales sont un poil plus décrochées (52,7% de participation), mais font elles aussi mieux qu’en 2001 (46 %). Il y a sept ans, la participation finale s’était établie à 62,92 % pour les municipales et à 61,06 % pour les cantonales.

Le Haut-Rhin mobilisé
Le taux de participation dans le Haut-Rhin s’établissait à midi à 22,47 % pour les municipales. C’est nettement plus qu’en 2001 où 16,70 % des inscrits sur les listes électorales avaient voté à la mi journée. Pour les cantonales, la participation atteint à midi 23,40 % dans le Haut-Rhin. Là aussi, c’est nettement plus que lors du premier tour de cette élection en 2004 où le taux de participation atteignait à la mi journée 18,01 %.

En hausse aussi à Strasbourg

L'engouement pour l'élection du maire de Strasbourg ne baisse pas. A 16 h, 56,25 % des électeurs sont déjà passés dans l'isoloir. Ils n'étaient que 50,21 % à la même heure lors du scrutin municipal de 2001.

Participation en hausse en Haute-Garonne
A midi, 24,21 % des électeurs de la Haute-Garonne avaient voté pour les scrutins municipaux, contre 17,36 % à la même heure en 2001. Pour les cantonales : 23,51 % aujourd'hui à midi contre 10,21 % en 2001.


Et vous, avez-vous voté ce matin? Avez-vous senti une mobilisation plus forte qu'en 2001?