Un candidat, un citoyen: Puteaux

MUNICIPALES Quelles sont les attentes d'un administré? Quelles sont les promesses d'un candidat?

Propos recueillis par Alexandre Sulzer

— 

Quelles sont les attentes d'un administré? Quelles sont les promesses d'un candidat?

Le candidat
Christophe Grébert, 39 ans, blogueur (MonPuteaux.com), journaliste radio.
 
Pourquoi vous présentez-vous?
Cela fait six ans que je suis de près la politique locale à travers «MonPuteaux.com». Je me suis rendu compte que je connais finalement très bien les dossiers, je vois les chantiers évoluer, je connais beaucoup de gens. Face à l'UMP sortante, aucune personnalité de l'opposition ne se dégage. Pour éviter une confrontation idéologique droite-gauche qui n'apporte rien aux habitants et qui verra la victoire de l'UMP, j'ai monté une liste sans étiquette, citoyenne et d'ouverture. Certains de mes colistiers sont de droite, d'autres du centre et d'autres encore de gauche. Mais avoir plus de trottoirs, d'espaces verts ou de crèches n'est ni de droite ni de gauche. Quand je parle à mes voisins, j'ai en face de moi un cadre, un retraité ou une maman, pas un homme politique.
 
Quels sont vos projets pour la commune?
Mieux gérer la ville. Avec 250 millions d'euros pour à peine plus de 40.000 habitants, la commune a un budget trois à quatre fois supérieur à la moyenne nationale. Nous avons donc de l'argent mais il est gaspillé. Je veux mettre en place des services de très grande qualité aux habitants concernant la garde d'enfants ou l'aide aux personnes âgées par exemple. Et baisser le niveau de fiscalité pour augmenter le pouvoir d'achat des Putéoliens. Je veux faire de Puteaux une ville d'excellence.
 
Comment souhaitez-vous faire évoluer la fonction de maire?
Je veux développer la démocratie participative via des conseils de quartier. Je souhaite également mettre en place l'évaluation permanente de la politique communale par les habitants. Ceci passe par beaucoup de transparence. Je veux justement utiliser les outils du web pour donner une information complète et claire. Des forums et de nombreux services seront accessibles sur le site Internet de la Ville. Je veux que les citoyens puissent suivre un projet municipal de A à Z. Chaque facture de la Ville, chaque document administratif sera mis en ligne et accessible. Essayez aujourd'hui de trouver, sur l'Internet, le budget de la Ville ou les délibérations d'appels d'offre concernant Puteaux: vous ne les trouverez pas. Je souhaite enfin que les conseils municipaux soient retransmis en direct et en vidéo sur la Toile. Il n'est plus possible de gérer la ville comme mes prédécesseurs.
 
L'administré
Martin Parmentier, 30 ans, cadre supérieur et président du club de basket de la ville.
 
Qu'attendez-vous de votre maire?

 
En tant que responsable associatif sportif, j'attends qu'il nous subventionne. Je souhaite que les vestiaires et les douches de notre salle de sport soient corrects.
Mais en tant que citoyen, je n'attends pas grand-chose. Moi qui habitais il y a deux ans à Châlons-en-Champagne, je trouve que le niveau des impôts locaux est ici très correct, je suis content.
 
Suivez-vous l'action de votre maire?
Non, cela ne m'intéresse pas trop. Lui est de droite, moi de gauche…
 
L'avez-vous déjà contacté?
Non, mais je suis en relation régulière avec le service des sports de la mairie de Puteaux. Cela suffit.
 
Pourquoi ne vous vous présentez-vous pas comme candidat?
Je n'ai jamais été impliqué dans l'action communale et ce, d'autant plus que j'ai souvent déménagé. La politique nationale m'intéresse davantage.
Puteaux (Hauts-de-Seine), 40.780 habitants.