Caudéran tient à garder sa ligne

Sophie d'Ambra - ©2008 20 minutes

— 

« Bourgeois. » Voilà comment est qualifié le paisible quartier de Caudéran. Mais depuis quelques semaines, des riverains commencent à donner de la voix. En cause : la modification en septembre dernier, sans concertation, de l'itinéraire du bus de la ligne 16. Pour Jean Ducolombier, secrétaire général du comité de quartier de Caudéran, qui a réuni 700 signatures, « ce problème est représentatif du peu d'intérêt que portent les élus à la desserte de Caudéran par les transports en public ». « Il y a une véritable absence d'écoute des usagers, notamment les personnes âgées et les jeunes, et beaucoup d'habitants sont maintenant obligés de prendre leur voiture pour se déplacer », souligne Béatrice Desaigues, une colistière d'Alain Rousset (PS).

Des accusations que réfute l'actuel adjoint de quartier Pierre Lothaire. Il s'engage d'ailleurs, à l'issue des élections, à « remettre à plat le tracé de cette ligne » en concertation avec les riverains et les services compétents. Le mauvais état de la voirie est également régulièrement pointé du doigt par les riverains. « Certaines rues sont dans le même état qu'à Niamey [Niger] », n'hésite pas à souligner Jean Ducolombier, qui dénonce aussi l'absence de trottoirs et les nombreux nids de poules. Un problème que reconnaît l'adjoint au maire. « Nous avons un gros retard et il reste encore beaucoup de choses à faire », affirme-t-il, tout en ne manquant pas de souligner que les travaux de voirie sont financés par la Communauté urbaine de Bordeaux.