Huit listes, huit propositions

- ©2008 20 minutes

— 

20 Minutes Lille s'est plongé dans les programmes des huit candidats à Lille et a relevé huit propositions qui feront peut-être la différence.

· La plus chère Couvrir l'intégralité du périphérique sud. De la porte de Béthune au jardin des plantes, Sébastien Huyghe (UMP) entend créer un nouveau quartier. « Il veut financer ça par le foncier. Ça signifie qu'il faudrait construire l'équivalent de quarante tours Montparnasse », a démonté Martine Aubry (PS).

· La plus rétro Développer le scoutisme à Lille. Jacques Richir (MoDem) a été marqué par les festivités du centenaire du scoutisme l'an dernier sur l'esplanade de la citadelle.

· La plus osée Débarrasser les logements sociaux des 15 % d'habitants qui n'ont rien à y faire. Etienne Forest (social-démocrate) ne se prive pas d'annoncer qu'il fera le ménage dans les HLM s'il est élu. « Surtout dans le Vieux-Lille. »

· La plus polémique Rendre la Grand-Place piétonne. Eric Quiquet (Verts) n'en démord pas depuis 2001 : il faut laisser le centre-ville aux piétons. La plupart des autres candidats s'y opposent.

· La plus radicale Supprimer les zones franches. Jan Pauwels (LCR) estime qu'elles n'ont jamais créé d'emplois ni empêché les licenciements. Les commerçants de Lille-Sud apprécieront.

· La plus senior Faire de Lille la ville pilote pour les métiers du 4e âge. Eric Dillies (FN) veut ainsi séduire une population « vieillissante », selon l'Insee.

· La plus funky Ouvrir une maison du hip-hop à Moulins. Lancée l'an dernier, la proposition de Martine Aubry (PS) devrait aboutir dans les deux ans à l'ouverture de cette structure dans le prolongement de la Maison folie.

· La plus gratuite Rendre les transports en commun gratuits. Nicole Baudrin (LO) pense aux travailleurs et aux plus démunis, dont elle espère porter la voix au conseil municipal. Vincent Vantighem

Sur votons.20minutes.fr

Les résultats du Nord-Pas de Calais, dès 20 h dimanche