Triangulaire probable dans la cité du Roy René

A. R. - ©2008 20 minutes

— 

Le scrutin s'annonce serré à Aix. A l'issue dune campagne mouvementée avec dissidences, plaintes pour diffamations et autres mesquineries, le résultat à la sortie des urnes pourrait créer des surprises. Dans les derniers sondages, la maire sortante UMP Maryse Joisssains et le socialiste Alexandre Medvedowsky sont au coude-à-coude avec, chacun 30 % d'intentions de vote. Le MoDem menée par François-Xavier de Perretti et la liste de Michel Pezet (DVG) avec respectivement 25 et 10% des intentions de vote, engrangeraient assez de voix pour se maintenir au second tour. Dans ce cas, Aix pourrait se retrouver avec quatre listes le 16 mars. Autre hypothèse: une fusion des listes MoDem et DVG. L'alliance pourrait talonner UMP et PS. En 2001, Maryse Joissains avait été élue avec moins de 600 voix d'avance sur la liste de gauche menée par Jean-François Picheral.