Les points chauds des cantonales

Frédéric Brenon - ©2008 20 minutes

— 

On aurait tendance à l'oublier : le premier tour des élections cantonales se déroulera dimanche en même temps que les municipales. En Loire-Atlantique, pas moins de 30 cantons sur 59 sont à renouveler. Dans l'agglomération nantaise, 50 candidats postulent pour 11 sièges. Tour d'horizon des forces en présence.

· Cinq cantons à Nantes Sur le 2e canton nantais, la socialiste Michèle Meunier est bien placée pour obtenir un second mandat au détriment de Thomas Beliard (UMP). Elu depuis 1976 sur le 4e canton de Nantes, Loïc Le Masne (UMP), brigue, à 70 ans, un sixième mandat consécutif. Franck Meyer (MoDem) et, surtout, Elisabeth Lefranc (PS) miseront sur une lassitude des électeurs pour remporter ce secteur historique. Le 6e canton de Nantes est l'un des plus ouverts. Jean-Pierre Le Ridant (UMP) y est élu depuis 1982 mais, fragilisé par sa défaite aux législatives 2007, il risque fort d'être chahuté par le duo PS-Verts formé par Pascale Scilbo et Jean-Philippe Magnen. L'élan est inverse sur Nantes-8 où le socialiste Michel Ménard compte bien profiter de son surprenant succès aux législatives pour obtenir un second mandat. Il y aura toutefois du beau monde face à lui : Guillaume Richard (UMP), Didier Dupuis (MoDem) ou Ronan Dantec (Verts). Enfin, sur le 10e canton, le maire de Saint-Sébastien, Joël Guer­riau (Divers droite), conseiller général depuis 1996, tentera de confirmer sa main­mise sur un territoire qui penche à gauche lors des scutins nationaux.

· Six cantons en périphérie Sur Saint-Herblain-Ouest-Indre, Mireille Martin (PS) est favorite pour un second mandat. A noter la présence sur ce canton du secrétaire départemental du FN Louis-Armand de Béjarry. Sur le canton de la Chapelle, Hervé Bocher (PS) aura pour principal adversaire le MoDem Jean-Louis Roger. Sur Rezé, l'ex-maire de Bouguenais Françoise Verchère (Divers gauche) semble disposer d'une avance sur Michel Bailly (UMP) et Michèle Johan (MoDem). A Bouaye-Rezé sud, le sortant Gérard Allard (PS) est défié par le candidat UMP, Alain Bernard. Sur Vertou-Vignoble, le maire UMP de Haute-Goulaine, Jean-Claude Daubisse, vise un second mandat. Xavier Coupry (UMP) voudra, lui, empêcher Daniel Morisson (PS) de conserver son siège sur le canton du Pellerin.