L'extrême gauche veut peser après les élections marseillaises

- ©2008 20 minutes

— 

Ils l'ont redit hier soir devant une centaine de personnes venues à leur meeting, « Marseille contre attaque à gauche [Mcag] est la seule liste qui soit vraiment à gauche ». Avant les débats entre la tribune et la salle, les porte-parole ont réaffirmé les principes de la liste : remunicipalisation de l'eau, régularisation des sans-papiers, abolition des franchises médicales, partage des richesses, démocratie participative... « Nous devons bouleverser la société de fond en comble ! Ce n'est pas utopiste mais à portée de main », a lancé Samuel Johsua, un des porte-parole de la liste. « Le combat pour bâtir une ville solidaire après le 9 et le 16 mars va continuer », a affirmé, pour Mcag, Armelle Chevassu, candidate dans le premier secteur. Par ailleurs, la liste rappelle que, « deux mandats c'est trop. Il est souhaitable que Gaudin perde la mairie ».