Bertrand Delanoë toujours loin devant

MUNICIPALES Notre sondage Ipsos - 20 Minutes note une légère progression de l'UMP et du Modem...

Magali Gruet

— 

Le maire socialiste sortant de Paris, Bertrand Delanoë, appelle le MoDem à sortir de "l'ambiguïté" avant le premier tour des municipales le 9 mars, qualifiant Marielle de Sarnez, tête de liste de ce mouvement dans la capitale, de "concurrente" pas d'adversaire.
Le maire socialiste sortant de Paris, Bertrand Delanoë, appelle le MoDem à sortir de "l'ambiguïté" avant le premier tour des municipales le 9 mars, qualifiant Marielle de Sarnez, tête de liste de ce mouvement dans la capitale, de "concurrente" pas d'adversaire. — Jean Ayissi AFP/Archives

Le Modem et l'UMP grimpent dans la dernière ligne droite. Les Verts font du sur place. Mais Delanoë les distance toujours. Selon un sondage Ipsos-Dell réalisé pour 20 Minutes et SFR les intentions de vote au premier tour ont un peu varié depuis la semaine dernière. Bertrand Delanoë perd deux points, Françoise de Panafieu en gagne trois et Marielle de Sarnez en gagne deux. Les Verts, menés par Denis Baupin, restent stables à 5% d'intentions de vote au premier tour.

Un coup dur pour le parti écolo, qui doit absolument atteindre la barre des 5% de voix, seuil minimum pour se faire rembourser les frais de campagne. «Depuis le début nous savions que ce serait difficile. Il nous reste une semaine pour convaincre», commente Denis Baupin. Bertrand Delanoë s'est positionné sur le créneau écolo afin de récolter leurs voix dès le premier tour. Lundi, il se définissait comme un «écologiste responsable», référence à la «surenchère» qu'il reproche aux Verts.

Report de voix du Modem

Tous partis confondus, la gauche mobilise 50% des voix, ce qui conforte le Modem dans son rôle d'arbitre. Marielle de Sarnez, qui trouve son score «très encourageant», compte «mettre à profit les six jours qui restent» pour l'augmenter. Elle pourrait annoncer «dans la semaine» avec qui elle souhaite se rallier au second tour, clarification que réclame Bertrand Delanoë.

Notre sondage montre aussi que le candidat PS séduit 47,2% des femmes, et remporte la majorité des suffrages chez les moins de 35 ans. Toutes les catégories socio-professionnelles le mettent en tête, sauf les retraités, qui se prononcent à 51,1% pour Françoise de Panafieu. Quant au report de voix des sympathisants Modem, leur tendance saute aux yeux: parmi ceux qui avaient voté François Bayrou au premier tour de la présidentielle, 39% glisseront de nouveau un bulletin Modem dans l'urne dimanche, 38% voteront Delanoë et 17,1% Panafieu.

METHODOLOGIE
Enquête réalisée du 28 février au 1er mars 2008 au près de 804 personnes constituant un échantillon représentatif de la population inscrite sur les listes électorales à Paris, interrogés par téléphone selon la méthode des quotas.