La position du FN au second tour à Marseille

- ©2008 20 minutes

— 

« Nous n'avons aucune raison d'avoir une particulière indulgence pour la municipalité de M. Gaudin », a indiqué vendredi Jean-Marie Le Pen (FN), par rapport à la position de l'extrême droite au second tour des élections municipales.

Venu soutenir Stéphane Ravier, tête de liste FN à Marseille, le leader de l'extrême droite a expliqué ne pas pardonner au maire sortant (UMP), Jean-Claude Gaudin, « d'avoir dit qu'il ne doit pas y avoir un seul député Front national à l'Assemblée ». Selon le dernier sondage Ifop-Fiducial publié jeudi, la liste FN, arrive en 3e position au premier tour avec 11 % des intentions de vote.