La liste de la maire de Strasbourg peut-être invalidée... Besson vandalisé (bis)...

JOURNAL DES MUNICIPALES, J-8 Le buzz, les coulisses et tout ce qu'il faut savoir de la campagne...

— 

Le journal des municipales, c'est tous les jours sur www.20minutes.fr
Le journal des municipales, c'est tous les jours sur www.20minutes.fr — 20 Minutes
Le 9 mars, plus de 36.000 communes françaises sont invitées à renouveler leur maire. Le buzz de la campagne et tout ce qu'il faut savoir - l'incontournable comme le plus anecdotique - c'est tous les jours dans le «Journal des municipales» sur www.20minutes.fr.

Samedi 1er mars, J-8

Strasbourg: la liste de la maire va-t-elle être invalidée?
Le candidat d'extrême-droite a déposé un recours en référé pour annuler la liste de la maire sortante de Strasbourg, Fabienne Keller. Motif : une colistière figure sous son nom de scène sur les bulletin de vote et sous son véritable nom sur la liste déposée en préfecture.

A Colombes, tout le monde veut porter plainte.
Alors que Philippe Sarre, le candidat socialiste a annoncé qu'il portait plainte contre la secrétaire d'Etat aux droits de l'homme, Rama Yade a annoncé son intention de faire la même chose. Je te tiens, tu me tiens par la barbichette...

Eric Besson encore tagué
Le transfuge du gouvernement a des ennemis tenaces. Sa permanence a été vandalisée pour la 2e fois à Donzère dans la Drôme.


Vendredi 29 février, J-9

Candidats et contribuables
Quelle est la fortune des candidats aux municipales? «Le Point» a mené l'enquête. Le plus riche est le maire sortant UMP de Valenciennes, Dominique Riquet, qui, avec ses 3.850.000 euros, est soumis à l'ISF. Il a déclaré 274.000 euros au fisc en 2006. Les autres candidats assujettis à l'impôt sur la fortune sont notamment le maire PRG sortant de Bastia, Emile Zuccarelli, le DVD Jean-Pierre Fourcade, candidat à Boulogne-Billancourt, le maire sortant UMP de Béziers, Raymond Couderc, le maire sortant UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin ainsi que son rival socialiste, Jean-Noël Guérini, le maire PS sortant de Nantes, Jean-Marc Ayrault, l'adjoint au maire PS de Paris, Christophe Girard, la candidate MoDem dans le XIIème arrondissement de Paris, Corinne Lepage, la candidate PS à Pau, Martine Lignières-Cassou, le maire DVD sortant de Rouen, Pierre Albertini, le maire UMP sortant de Saint-Etienne, Michel Thiollière ou encore le maire PS sortant de Tulle, François Hollande.
Mais attention, tous les candidats n'ont pas accepté de répondre. Entre autres: Françoise de Panafieu, Dominique Perben, Jean-Marie Cavada, Rachida Dati ou encore Christine Albanel.

Dreux: le FN aux abonnés absents
Tout un symbole. Le Front National ne présentera pas de liste à Dreux (Eure-et-Loire) qui fut pourtant la première ville que le parti d'extrême droite conquit il y a 25 ans.

Neuilly: petit goût de moisi au marché
Cette vidéo du site «Streetreporters» et reprise par «De Source sûre» met à jour les propos antisémites d'un homme qui dit être sur la liste FN de Neuilly-sur-Seine.



Paris: les habitants du XVIe ne veulent pas de logement social
Visiblement, pour Claude Goasguen, candidat UMP dans le XVIème arrondissement de Paris, le logement social n'est pas le bienvenu chez lui. «Le maire de Paris réaffirme sa volonté de réaliser 210 logements sociaux dans l'enceinte du parc de Ste Périne. Nous avons la preuve patente que Bertrand Delanoë fait une campagne d'un type particulier qui consiste à montrer à ses alliés de gauche et à tous ceux qui pourraient douter de son idéologie sectaire que le 16ème sera sanctionné, car il ne le plébiscite pas», écrit-il sur son blog. «Les habitants et les élus du 16ème n'ont-ils pas affirmé suffisamment fort leur désir de préserver le parc de Ste Périne ?!», s'interroge-t-il.

Romainville: la mairie est un but en soi
Le foot adoucit les mœurs politiques. La liste «pour une alternative à gauche, citoyenne et solidaire à Romainville» (Seine-Saint-Denis) organise un tournoi de ballon rond. «C'est l'occasion pour nous de parler de politique autrement, de nous montrer sous un aspect singulier et d'évoquer notre projet de football et citoyenneté», explique à 20minutes.fr Stéphane Weisselberg qui dirige la liste.

Strasbourg: les vieilles, ça vote aussi
Vous êtes une grand-mère? Vous habitez Strasbourg? Fabienne Keller et Robert Grossmann, de la liste UMP, vous invitent à boire un verre (et à voter pour eux) samedi.

Jeudi 28 février, J-10

Argenteuil: Rama Yade justifie l’usage d’un répulsif contre des SDF
Rama Yade trouve normal d’utiliser du Malodore, un répulsif nauséabond, pour chasser des sans-abris. Dans une interview mardi à VO News, la secrétaire d’état aux Droits de l’homme a justifié l’achat par le maire UMP Georges Mothron de ce répulsif sur des SDF l’été dernier. «Il faut tout tenter dans une ville», a-t-elle déclaré. Avant de se raviser jeudi au micro de l'AFP: «
Evidemment que c'était une idée condamnable, malheureuse, que je condamne totalement».



Paris: promesses à droite, spectacle à gauche
La candidate UMP à la mairie de Paris, Françoise de Panafieu, a promis mercredi soir de jumeler Paris et Jérusalem si elle est élue, lors d'une réunion publique au gymnase Japy dans le XIème arrondissement. Elle s'est également engagée à ce que le portrait du soldat franco-israélien Gilad Shalit, détenu par le Hamas depuis plus d'un an et demi, soit accroché place de l'Hôtel de Ville, comme celui de l'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt.

Pendant ce temps, son rival socialiste, Bertrand Delanoë, tenait meeting au Zénith devant 3.000 sympathisants. C'est Gérard Darmon qui a lancé le show: «j'ai failli ne pas arriver, ça roulait mal. Françoise de Panafieu s'interposait avec son comité de soutien. Heureusement, un mec m'a pris en stop, il conduisait un 4 x 4 Diesel : Denis Baupin, très sympa.» Parmi les autres guest-stars: Elie Semoun, Axel Kahn, Marie Deplechin ou encore Raymond Aubrac.





Montpellier: Frêche solidaire de Sarkozy
Qui se ressemble s'assemble. Le président divers gauche de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, également candidat sur la liste PS de Montpellier, a estimé que Nicolas Sarkozy, dont l'algarade avec un visiteur du salon de l'agriculture a créé une polémique, lui ressemble «comme une goutte d'eau». «Il lui arrive ce qui m'est arrivé», a-t-il poursuivi. «Il fait un discours intelligent au Salon de l'agriculture, puis il dit à un mec ferme ta gueule, connard... Moi, dans la vie courante, je trouve ça plutôt sympathique».

Marseillle: poubelle la ville
Priorité de tous les candidats à Marseille: la propreté de la ville. Ordures, poubelles, ramassage des détritus: ils n'ont que ça à la bouche. Avec deux camps bien distincts: les partisans du «fini-parti» et ses opposants.





Lyon : Bernard Rey soutient Gérard Collomb
L'adjoint UMP à la mairie du 3e arrondissement chargé de la sécurité a annoncé mercredi qu'il soutenait désormais le projet du candidat socialiste. Ex-noiriste, élu sur les listes de Charles Millon en 2001, cet adhérent de l'UMP n'avait pas été retenu sur celle de Dominique Perben. «La ville a besoin d'un projet d'avenir. Celui de Perben est creux. Collomb est un vrai maire de terrain, même s'il doit encore améliorer des choses, comme la propreté de la ville », estime Bernard Rey, qui «reste à l'UMP».


Mercredi 27 février, J-11

Dreux: Sur une liste d'extrême droite, mais à leur insu
Ils se retrouvent sur la liste «Dreux identité française» et disent ne pas comprendre comment. Au moins quatre candidats affirment avoir été abusés par la tête de liste, Laurent Leclercq, et figurer contre leur gré sur cette liste d'extrême droite. Le chef de file, ex-FN et ex-MNR, nie toute manipulation.

Paris: Delanoë devant Panafieu
Selon un sondage CSA à paraître jeudi dans Paris-Obs, Bertrand Delanoë recueillerait 57% des voix au 2e tour, contre 43% pour Françoise de Panafieu. Au premier tour, la liste socialiste recueillerait 43% d'intentions de vote, contre 30% pour celle de la candidate de droite.

Le MoDem, emmené par Marielle de Sarnez, ne recueillerait que 9% sur tout Paris, devançant de 4 points les Verts (5%). Aucune autre liste ne dépasserait 3%.


Marseille: Guérini devant Muselier

Le candidat socialiste, Jean-Noël Guérini, devancerait au premier tour le député UMP Renaud Muselier dans un secteur clé de la ville, selon un sondage TNS Sofres-Logica à paraître jeudi dans le quotidien régional La Provence. Dans le troisième secteur qui regroupe les 4e et 5e arrondissements de la ville, Guérini est crédité de 40% des intentions de vote contre 37,5% à l'ancien secrétaire d'Etat Renaud Muselier qui avait remporté le secteur en 2001. Un précédent sondage faisait déjà état de cette avance.



Nantes: Jean-Marc Ayrault dès le premier tour
Le député-maire socialiste serait réélu au premier tour des municipales à Nantes avec 54% des intentions de vote, selon un sondage Ipsos-Dell pour le portail Vodafone Live de SFR et 20 minutes. La liste de Sophie Jozan (UMP) ne recueillerait que 30% des intentions de vote et celle de Benoît Blineau (MoDem) 9%, selon ce sondage. Les autres listes - trois d'extrême gauche et une divers gauche - recueillent 7% des suffrages. En cas de second tour, Jean-Marc Ayrault l'emporterait avec 63% des intentions de vote.


Caen: Duron l’emporterait
Le président de la région Basse-Normandie, Philippe Duron, l'emporterait au second tour des élections municipales à Caen sur la maire sortante UMP, Brigitte Le Brethon, selon un sondage BVA réalisé pour Liberté-Le Bonhomme libre et Orange.

Philippe Duron, à la tête d'une liste PS, Verts, PRG et PC, recueillerait au second tour 54% des suffrages contre 46% à Brigitte Le Brethon. La maire sortante avait remporté la mairie en 2001, en partie grâce aux divisions au sein de la gauche, après 32 ans de règne de l'UDF, Jean-Marie Giraud. Un sondage publié le 19 février créditait Philippe Duron de 52% des intentions de vote au second tour contre 48% à Brigitte Le Brethon.

Paris
: Cavada dénonce «un procès en sorcellerie»

Après la polémique sur son silence lors d’une intervention jugée antisémite du journaliste Yvan Stéfanovitch, Jean-Marie Cavada répond. Dans une vidéo mise en ligne par une militante Modem, le candidat à la mairie du 12e arrondissement prend des accents très solennels pour dénoncer «un procès en sorcellerie» et «exiger une réparation publique». Solennel, sauf que la qualité de la vidéo YouTube est vraiment déplorable.




Sarran
: Bernadette se représente aux municipales

Alors que son mari a renoncé aux plus hautes fonctions, Bernadette Chirac continue sa carrière de discrète conseillère municipale. D’après le quotidien La Montagne, l’ex-première dame figure sur la liste conduite par Michel Poincheval, le maire sortant de Sarran (Corrèze). Bernadette Chirac est élue de cette commune depuis 1971 et deuxième adjoint au maire depuis 1977.


Paris: Françoise de Panafieu met le feu au Rex
Malheureusement, ses militants sont très très en forme… et en perruques.




Tourcoing: le soufre et l'eau bénite
Christian Vanneste, candidat UMP à Tourcoing, est un candidat sulfureux depuis qu'il a été condamné pour ses propos homophobes. Sulfureux? Oui et alors? Il le revendique. Sur son blog, le candidat se livre à une explication sémantique: «Alors, “sulfureux” vient bien sûr de “soufre” et le soufre c’est aussi l’odeur qui accompagne le plus souvent le diable. Il sent le soufre. Si l’on voulait me diaboliser, on ne s’y prendrait pas plus clairement. Quant à l’idée que ce type d’accusation rejoint les procès en sorcellerie de l’histoire, de Jeanne d’Arc aux chasses aux sorcières contemporaines du Maccarthysme, manifestement, ceux qui emploient à mon encontre le mot de “sulfureux” n’y pensent guère et seraient sans doute choqués d’un pareil soupçon».

Paris: combien gagnent-ils?
Parisiens, Parisiennes, vous allez élire vos élus. Mais quels sont leurs indemnités exactement? La réponse ici.

Mardi 26 février, J-12

Marseille: Guérini passe en tête
Gaudin pâtit-il de la baisse de popularité de Sarkozy? Toujours est-il que, pour la première fois, son challenger socialiste, Jean-Noël Guérini, le devance dans un sondage réalisé par Ifop-Fiducial pour «Paris-Match». Au premier tour, la liste de gauche obtient 40% d'intentions de vote, contre 36% pour l'UMP. Pour mémoire, un sondage réalisé par Ipsos-Dell pour «20 Minutes» donnait les deux candidats dans un mouchoir de poche, avec un léger avantage pour le maire sortant.

Lyon: trop de listes pour un même candidat
La préfecture du Rhône a invalidé ce mardi soir la liste Mouvement Démocrate Lyon est une chance dans le 8e arrondissement. Motif: un de ses candidats, Albert Roman, un retraité de 78 ans, était également inscrit sur une autre liste, celle du Front national. Celle du FN ayant été enregistrée la première, c’est elle qui a été validée par les services de l’Etat. Consternation au sein du camp démocrate. «On ne comprend pas. C’est un ancien UDF, adhérent du MoDem et souvent présent à nos réunions, qui a signé un mandat chez nous et au FN», souffle Delfyne Sémavoine, directrice de campagne du MoDem, qui juge la sanction «démesurée».
Un recours devant le tribunal administratif doit être déposé dès mercredi matin. (F.C. à Lyon)


Vénissieux
: l’UMP reste au garage
I
l ne devrait pas y avoir de liste de droite à Vénissieux, 3e commune du Rhône, face au maire communiste André Gerin, élu depuis 1985. Le tribunal administratif de Lyon a débouté mardi le candidat villiériste Christophe Girard, soutenu par l’UMP, qui contestait l’invalidation de sa liste par la préfecture du Rhône. Cette dernière ne l’avait pas validée car un des 45 colistiers, un étudiant à Sciences Po, était domicilié dans un garage aménagé en logement depuis décembre 2007. «Les requérants n’établissent pas qu’à la date du 1er janvier 2008 le local avait été aménagé à un tel usage et qu’il était inscrit à cette date au rôle des contributions directe de cette commune», explique le tribunal dans son arrêt rendu en référé.

Quel est le pire?

Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Roger Karoutchi a estimé mardi que le soutien de Ségolène Royal à l'ancien maire PS de Montpellier Georges Frèche et président du conseil régional Languedoc-Roussillon était «plus grave» que l'algarade de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Agriculture. «Mme Royal nous donne des leçons. Qu'est-ce qui est le plus choquant? Vous faites le salon de l'Agriculture avec des dizaines de caméras autour de vous, quelqu'un vous insulte, vous réagissez. De l'autre, Mme Royal, beaucoup plus calmement, sous le soleil, très fière, très heureuse, va à côté de Georges Frèche le féliciter, le soutenir. Le même Georges Frèche, ça ne la gêne pas, celui qui a traité les Harkis de sous-hommes», a poursuivi le secrétaire d'Etat.

Donzère
: Dégâts pour Eric Besson

La permanence de campagne d'Eric Besson, ancien socialiste et actuel secrétaire d'Etat à la Prospective et à l'évaluation des politiques publiques, a été saccagée dans la nuit de lundi à mardi à Donzère (Drôme). «Il s'agit d'actes de vandalisme purs et simples», a déclaré le commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Pierrelatte (Drôme), Patrice Chaix, après s'être rendu sur les lieux. Les gendarmes n'ont pas exclu des vols de matériel et ont précisé que le saccage de la permanence du candidat soutenu par l'UMP avait été «ciblé» car aucun autre dégât n'a été signalé dans la rue de la ville.


Sarcelles
: virée illico texto

Encore une affaire de SMS. A Sarcelles cette fois. Le maire sortant PS, François Pupponi, a envoyé ce texto à sa numéro deux: «tu es la seule à ne pas respecter la règle commune. La sanction annoncée est la non-présence sur la liste.» La règle commune, c'est de verser 1.000 euros pour la campagne. Pas bankable, pas présentable.

Courbevoie: faux président, vrai candidat
Arash Derambarsh, le faux président de Facebook, se présente aux municipales de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Pas très crédible…

Tout sur Alain Juppé et Patrick Mennucci
Les interviews fleuves du Politic'Show vous ont manqué? Alors ne ratez pas celles d'Alain Juppé, maire sortant de Bordeaux et de Patrick Mennucci, homme fort du PS à Marseille.




Tours: Guillaume Peltier amoureux
Guillaume Peltier, candidat MPF à Tours, est baba de Marion Cotillard. Le jeune candidat nationaliste voit en elle une étoile du cinéma français qui a brillé en territoire étranger, qui plus est yankee. «La discrétion, l’authenticité, le talent l’auront emporté sur la superproduction, le clinquant, l’attendu», note-t-il. Heuuu, il l'a vue «La Môme» Guillaume?

Strasbourg: Yann Wehrling en hibou
L'ancien porte-parole des Verts, Yann Wehrling, candidat MoDem dans la capitale alsacienne, se dessine en hibou sur son blog. C'est chouette la politique avec Yann.

Maubusson: Pierre Péan candidat
Le célèbre journaliste, qui avait notamment révélé le passé vichyste de François Mitterrand, se présente dans un petit village de Loire-Atlantique. Et Pierre Cohen, il se présente?

Lundi 25 février, J-13


Neuilly: Sophie Favier fait juste un «ménage»
Déjà une gaffe pour Sophie Favier, qui se présente sur une liste CNI-Génération Ecologie, aux municipales à Neuilly. Dans un entretien pour le site Marianne2, elle compare son engagement politique à un ménage: «[Sur les marchés], l’accueil est super sympa. En fin de compte, ce n'est pas très différent de ce qu'on fait, nous gens de télé, quand on effectue ce qu'on appelle un ménage». Précision: en télé, faire un «ménage», c’est vendre ses talents à une entreprise contre une jolie somme d’argent…

Thiais: le maire copie-colle son programme de 2001
C’est pas beau de copier. Richard Dell’Agnola, maire de Thiais (Val-de-Marne), a dû reconnaître que ses tracts de campagne étaient en partie recopiés de ses vieux tracts de 2001. Comme le rapporte «Le Parisien», des mails ont circulés dénonçant la supercherie: «Edifiant ! C’est le copier-coller de son programme 2001-2007, éditorial, images, projets, mise en page, fautes d’orthographe comprises ! Sur 162 propositions, 112 sont identiques à 2001 ; soit 70 % des propositions qui n’ont pas été réalisées ces sept dernières années». Le maire UMP a corrigé ces accusations, précisant qu’il y avait quand même 41 % de nouveautés.

Sarkozy encourage les candidats: «Allez-y à fond!»
Le président de la République a déjeuné lundi à Paris avec 13 candidats UMP aux municipales, dont Nadine Morano (Toul), Brigitte Le Brethon (Caen), Luc Chatel (Chaumont), Brigitte Barèges (Montauban), Jacques Martin (Nogent-sur-Marne) ou encore Pierre Lellouche (Paris VIIIe). D’après Nadine Morano, cité par l’AFP, Nicolas Sarkozy leur a donné un bon conseil, à la manière d’un entraîneur de foot: «Allez-y à fond!».

Périgueux: Darcos au coin?
Je perdrai, tu perdras, il perdra… Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, maire UMP sortant de Périgueux, s'inclinerait au second tour des municipales avec un score très serré, à 49% des voix face à son adversaire PS Michel Moyrand (51%), selon un sondage BVA à paraître lundi dans «Sud Ouest».

Marseille: maire et mauvais supporteur?
Jean-Noël Guérini, candidat PS à Marseille, n'a pas l'air très calé en foot. Une raison de ne pas voter pour lui?




Nièvre: pas de maternité, pas d'élections
Certains maires de la Nièvre menacent de ne pas organiser d'élections. Voilà pourquoi:




Informatique: une élection sans problèmes?
Le site contre le vote électronique «ordinateurs-de-vote.org» s'inquiète des modalités du vote par machines.
Bertrand Delanoë qui dit ne pas vouloir s'incliner face à des candidats MoDem au second tour et l'UMP qui passe le balai dans les rues de Paris, c'est dans le Journal des Municipales de la semaine dernière...