Collision d'idées pour libérer l'agglo des embouteillages

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

Quand le ministre du Travail, Xavier Bertrand, vient à Lyon soutenir Dominique Perben, il arrive en retard et lâche d'un air entendu : « Vous avez les mêmes embouteillages qu'à Paris ! » Pour le candidat UMP, bouchons et pollution sont à imputer au maire socialiste, qui a, selon lui, « contraint la circulation » et tardé à lancer le chantier du tronçon ouest du périphérique (TOP), chaînon manquant du boulevard de ceinture.

Perben veut « fluidifier le trafic » et relancer le métro. « Trop cher », réplique Gérard Collomb (PS), qui mise sur le tram et le chemin de fer pour désengorger l'agglomération. Il veut réaliser le TOP d'ici à 2020. « Si on développe le train, on n'aura plus besoin de le faire », plaide Eric Lafond (MoDem), dont le programme propose des navettes fluviales à énergie solaire et la gratuité des transports pour les 4-12 ans.

Autolib'Dominique Perben entend créer un parc de voitures électriques en libre-service. Gérard Collomb veut développer Autolib', un système d'autopartage créé en 2003 et « laissé à l'abandon par l'équipe sortante », selon Perben.