Pas cher, le Neuhof commence à compter

L. M. - ©2008 20 minutes

— 

Quand on demande aux habitants du Neuhof si leur quartier a changé durant le mandat de Fabienne Keller, maire (UMP) de Strasbourg, la plupart répondent « oui ». Mais ils ajoutent que cette évolution est loin d'être uniforme.

De fait, l'arrivée du tram allée Reuss en août et les réaménagements impulsés par la loi Solidarité et renouvellement urbains (SRU) incarnent une renaissance. « De plus en plus de jeunes couples et de cadres s'installent ici. Ce quartier a énormément d'avenir », estime Gilles Burgard, agent immobilier affilié au réseau GroupImmoAlsace. Une analyse corroborée par les constructions qui s'y multiplient, dopées par les incitations fiscales de la loi SRU. Le prix du mètre carré débute à 2 200 euros. C'est bien moins que dans la plupart des quartiers strasbourgeois. Au-delà de l'aspect immobilier, le but recherché est de réintroduire de la mixité sociale, avec 20 % de HLM au minimum.

Mais la façon dont la municipalité applique la loi SRU est contestée par la gauche, qui en a fait un thème de campagne. Et même en dehors des partis, on se montre parfois critique. Le président de l'association de quartier Agate, Sylvain Girolt, affirme ainsi que « contrairement à ce que dit la loi SRU, on a d'abord beaucoup démoli avant de reconstruire trop peu. De plus, le tracé du tram n'est pas satisfaisant et aucun bus ne dessert le coeur du quartier. On a surtout voulu faire une belle vitrine, mais en réalité la vie des habitants n'a pas véritablement changé ».

Sur votons.20minutes.fr

Notez votre ville